• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Charente-Maritime : le père pédophile qui a commandité l'enlèvement de sa fille et son complice ont été écroués

Le père de la fillette était incarcéré pour des faits de pédophilie au center pénitentiaire de Bédenac en Charente-Maritime. / © Pascal Foucaud/ France 3
Le père de la fillette était incarcéré pour des faits de pédophilie au center pénitentiaire de Bédenac en Charente-Maritime. / © Pascal Foucaud/ France 3

Le père, en prison pour viols sur mineurs et soupçonné d'avoir commandité l'enlèvement de sa propre fille pour qu'elle soit violée, était détenu au centre de détention de Bédenac à quelques kilomètres du lieu d'habitation de la fillette de neuf ans, qui réside à Montendre.

Par C.H et P.Foucaud avec AFP

Le père, condamné à dix ans de prison pour viols sur mineurs commis sur des membres de sa famille, est incarcéré au centre de détention de Bédenac à l'extrême sud de la Charente-Maritime. Cette prison accueille des détenus en fin de peine et présentant des possibilités sérieuses de réinsertion.

L'homme a utilisé le darknet pour recruter, depuis sa prison, un autre pédophile chargé d'enlever puis de violer sa propre fille de neuf ans. Cette dernière habite à Montendre avec sa mère, une bourgade située à quelques kilomètres de Bédenac.
Charente-Maritime : le père pédophile qui a commandité l'enlèvement de sa fille et son complice ont été écroués
Récit de P. Foucaud, L. Couvrand et Simon Schneider
Les deux hommes ont utilisé un site pédopornographique pour planifier leur projet. Heureusement, ces échanges ont été repérés par un cyberpatrouilleur de la police judiciaire de Lyon qui a identifié les deux suspects avant qu'ils ne passent à l'acte.

Le complice recruté par le père habite et travaille dans les Vosges. Il précisait au détenu dans leurs échanges qu’il pourrait faire le voyage en train jusqu’à Bordeaux avec le matériel adapté pour procéder à l’enlèvement de la jeune fille. "Le passage à l’acte était prévu pour avoir lieu le 11 novembre" précise le parquet de Saintes. L'homme répondant au surnom de "Timy" a été arrêté à Bordeaux par des hommes de la PJ de Lyon, aidés par des collègues de Bordeaux, Nancy et La Rochelle avant que le pire ne soit commis.  Lors de son arrestation, "la fouille de son sac a permis d’appréhender des objets permettant de confirmer l'intention de procéder à l'enlèvement et à la séquestration de cette jeune fille et notamment deux paires de menottes, une paire de gants et  des colliers d’électricien de type serflex ainsi que  du ruban adhésif" ajoute le parquet de Saintes.
Une perquisition à son domicile a permis de saisir son matériel informatique.

Les complices pédophiles ont été présentés hier mercredi à un juge d'instruction du parquet de Saintes.

Ils ont été mis en examen pour association de malfaiteurs en vue d'un acte criminel, tentative d'enlèvement d'une mineure de moins de quinze ans et diffusion d'images à caractère pédopornographique et ont été tous les deux écroués.




​​​​​​​

Sur le même sujet

Opération péage gratuit jeudi soir à Pau, 1e action des gilets jaunes contre la hausse des taxes

Les + Lus