Cet article date de plus de 3 ans

La commune de Dolus-d’Oléron lance sa « Zone d’Alimentation Durable »

Cette Zone d'Alimentation Durable, installée sur une ancienne colonie de vacances sera un lieu alternatif où l'on trouvera des activités culturelles et solidaires.
© Cédric Cottaz - Francetv
Pendant 3 jours, Dolus va vivre à l'heure des débats sur le développement agricole local, l'intégration du bio et des circuits-courts dans la restauration collective et dans la restauration privée, un moment de réflexion sur  la mise en oeuvre d'un projet alternatif aux enseignes industrielles de restauration.

"Le but de cette ZAD est de remettre les questions alimentaires au cœur du projet de société en s'appuyant sur l'expertise des paysans, avec un lien important avec les produits bio et locaux et l'offre culturelle qui l'accompagne."

L'idée est de réhabiliter le site de la Cailletière avec un projet agricole cohérent.

Grégory Gendre, le maire de Dolus-D'Oléron, est très clair dans son projet, implanté sur une ancienne colonie de vacances qui appartient à la commune et qui compte 4 hectares de terrain, un projet qui s'articule sur trois lignes principales :

Le projet d'implantation d'une enseigne MacDo s'est greffé sur ce projet agricole mais, précise Grégory Gendre

Enseigne ou pas, la Cailletière est en train de devenir ce qu'elle est aujourd'hui : un tiers-lieu agricole


Le reportage de Frédéric Cartaud et Cédric Cottaz

 

Les assises de l'alimentation à Dolus d'Oléron


Le rappel des faits avec Anne-Marie Baillargé

 

Rappel des faits ZAD de Dolus d'Oléron

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agro-alimentaire agriculture économie société