• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Crise des éleveurs : barrage maintenu la nuit prochaine sur le pont d'Oléron, des salles ouvertes pour accueillir les touristes bloqués

D'importants bouchons à l'entrée et à la sortie de l'île d'Oléron en raison du barrage filtrant des éleveurs. / © Twitter @F3Paris
D'importants bouchons à l'entrée et à la sortie de l'île d'Oléron en raison du barrage filtrant des éleveurs. / © Twitter @F3Paris

Difficile de se rendre sur l'île d'Oléron, ou d'en sortir, aujourd'hui. Les éleveurs en colère ont installé un barrage filtrant à l'entrée du pont. Face à cette situation, la préfecture a pris des mesures pour venir en aide aux vacanciers coincés. Car le barrage sera maintenu la nuit prochaine. 

Par EG

Mise à jour 19h

La circulation se fluidifie en cette fin de journée. Mais les éleveurs remettront en place un barrage plus filtrant dans la soirée. Ils passeront la nuit sur le pont qui restera donc bloqué jusqu'à demain matin. Que se passera-t-il ? Cela n'est pas décidé à l'heure où nous écrivons ces lignes. Voyez le reportage de Christine de Ponchalon, Kévin Berg et Patrick Mauduit (intervenant : Cédric Vigneron, JA17)

Oléron : une journée de blocage sur le pont

Mise à jour 18h30

Les éleveurs annoncent qu'ils passeront la nuit sur le pont. "On n'a plus rien à perdre" explique Jean-Philippe Chollet, président des JA 17 "on ne veut plus d'aides mais une revalorisation de nos produits".
Selon notre journaliste Olivier Riou présent sur l'île, les rayons et les stations essence des supermarchés ont été pris d'assaut.
Les communes concernées par les difficultés de circulation ont mis en place leur plan de sauvegarde pour accueillir les vacanciers bloqués dans les embouteillages. 

Mise à jour 16h15

Les communes du Château d'Oléron, de Bourcefranc-le-Chapus et de Marennes sont toujours difficiles d'accès. Toutes les 45 minutes, une cinquantaine de véhicules seulement est autorisée à passer sur une file, puis l'autre. Face à cette situation, les services de l'Etat se mobilisent.
Dans un communiqué, la préfecture de Charente-Maritime fait savoir que des salles ont été ouvertes dans ces communes pour permettre aux automobilistes de patienter dans des conditions plus favorables.
Elles se trouvent 
- à Bourcefranc-le-Chapus, la salle du Sémaphore, avenue Jean Jaurès
- au Château d'Oléron, dans une salle de la mairie, boulevard Victor Hugo


Par ailleurs,  des patrouilles de gendarmerie et des associations de sécurité civile agréées sont mobilisées et procèdent au ravitaillement en eau des automobilistes bloqués.
La préfecture recommande enfin aux automobilistes de ne pas se rendre sur l'île d'Oléron.

Mise à jour 11h30

Plusieurs kilomètres de bouchon à l'entrée du pont de l'île d'Oléron. Les agriculteurs de Charente-Maritime bloquent depuis ce matin la seule voie d'accès permettant aux automobilistes de rejoindre l'île depuis le continent. Les voitures sont parfois autorisées à passer au compte-gouttes. 

 / © C de Ponchalon, FTV
/ © C de Ponchalon, FTV

Comme ce matin à Poitiers, les éleveurs de  la FNSEA 17 et des JA 17 se joignent au mouvement national pour "montrer le désarroi des éleveurs. face à la non réponse (du) ministre de l’agriculture".  

 / © C. de Ponchalon, FTV
/ © C. de Ponchalon, FTV

Ils entendent maintenir leur barrage sur le pont de l’île d’Oléron jusqu’à des annonces concrètes et significatives sur les hausses de prix des produits agricoles. Il en va disent-ils "de la survie (des) éleveurs charentais-maritimes". 

Le plan d'urgence du gouvernement doit être présenté dans la matinée en Conseil des ministres. 

 / © C. de Ponchalon, FTV
/ © C. de Ponchalon, FTV

 

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus