• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les écluses à poisson sur l'île de Ré : des perles du patrimoine qui se visitent

© Francetv
© Francetv

Il y a une quinzaine d'écluses à poissons sur l'île de Ré. Visiter l'une d'entre elles, c'est une manière, pour les touristes encore présents en nombre sur l'île en ce mois de septembre, de découvrir le patrimoine maritime du territoire.

Par Valérie Prétot

Si vous allez au bord de l'océan, vous pourrez les apercevoir à marée basse, elles étaient là dès le Moyen Age. Quand la mer se retire, on voit un long mur en forme de fer de cheval de 500m à 1km de long : ces curieuses constructions sont des écluses à poissons.

Ces pêcheries en pierres sèches apparaissent au XVe siècle, entre la Vendée et l’Aunis.
 

Les écluses ont été construites sous Colbert

Construites sous ordonnance de Colbert, elles sont encore régies par des règles particulières.

Les parcs de pierre seront construits de pierres rangées en forme de demi-cercles, et élevés à la hauteur de quatre pieds ou plus, sans chaux, ciment, ni maçonnerie, précise l’ordonnance de marine produite par Colbert.


Au XIXe siècle, il y avait 140 écluses sur l'Ile de Ré et 180 sur l'îIe d'Oléron. Il n'en reste qu'une quinzaine sur l'île de Ré.

En vertu des derniers règlements maritimes (loi de juillet 1990 et décret de 2000), leur nombre ne pourra plus évoluer, leur construction étant désormais interdite.

Il est possible de visiter ces joyaux du patrimoine, l'une de nos équipes est partie à la découverte de l'écluse de La Paillarde à Sainte-Marie-de-Ré.

Embarquez pour une visite guidée avec Olivier Riou, Didier Gomez et Maud Coudrin.
Intervenants : Bernard , touriste belge ; Dominique Chevillon , guide et président des pêcheries en pierres de l’Île de Ré ; Marie-Claude, touriste sarthoise.
Les écluses à poissons de l'île de Ré

Sur le même sujet

Blocage de la zone commerciale à Lescar par les "gilets jaunes"

Les + Lus