Saint-Martin-de-Ré : un détenu meurt après une altercation avec des surveillants

Publié le Mis à jour le
Écrit par Hugo Lemonier
© Valérie Prétot FTV

Un détenu de 32 ans est décédé, mardi, à la prison de Saint-Martin-de-Ré après une altercation avec plusieurs surveillants. Le jeune homme se serait rebellé et aurait tenté d'agresser un surveillant avec une arme blanche.

Un jeune homme de 32 ans, détenu dans la prison de Saint-Martin-de-Ré est mort après une altercation avec des surveillants pénitentiaires, ce mardi.

Selon la direction de l'administration pénitentiaire, le prisonnier - décrit comme "agité depuis plusieurs jours" - aurait tenté de s'introduire avec une arme blanche "de sa fabrication" dans l'infirmerie de la maison centrale

A l'arrivée au portique de sécurité, le détenu se rebelle, agresse un surveillant "en le mordant profondément au poignet", puis se retourne vers un second qu'il menace d'une fourchette. L'alarme est alors donnée. Quatre agents viennent prêter main forte pour le maîtriser.

Le jeune homme est ensuite conduit dans le quartier disciplinaire où il décèdera quelques heures plus tard d'une crise cardiaque.

Une agitation qui "fait penser à une prise de drogue"

D'après le directeur interrégional de l'administration pénitentiaire, Alain Pompigne, "certains éléments font état d'une fragilité, d'une dégradation de son état de santé"

Incarcéré pour viol depuis 3 ans à Saint-Martin, ce détenu vivait une détention paisible jusque là. Il devait sortir en 2021. D'après le parquet, son agitation récente fait penser à une prise de drogue.

"Nous avons directement alerté le parquet ainsi que la gendarmerie. Toute l'administration se met totalement au service des enquêteurs pour leur transmettre tous les éléments nécessaires à la manifestation de la vérité", assure-t-il.

L'autopsie pratiquée hier a confirmé la crise cardiaque, mais n'a pas permis d'en préciser les raisons, malformation du coeur ou prise de toxiques. Aucune trace de coups, aucun indice ne va dans le sens de l'intervention d'une tierce personne. 

Une enquête a été ouverte par la brigade de recherches de gendarmerie de La Rochelle pour recherche des causes de la mort. La famille a été reçue en personne par le vice-procureur.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.