Île de Ré : une commerçante se filme en dansant tous les matins "pour redonner le sourire" pendant le confinement

Anne-Laure Hingant, commerçante sur l'île de Ré, se filme tous les matins en train de danser dans son magasin. Des vidéos postées sur Twitter pour redonner le sourire aux Français confinés durant les périodes de confinement.
Cette commerçante de l'Île de Ré poste tous les jours des vidéos pour redonner le sourire en temps de confinement
Cette commerçante de l'Île de Ré poste tous les jours des vidéos pour redonner le sourire en temps de confinement © Anne-Laure Hingant
"Lors du premier confinement, tellement de gens ont dû rester chez eux. J'ai voulu leur donner une petite bouffée d’air car, nous, les commerces alimentaires, on était les seuls à ouvrir", se rappelle Anne-Laure Hingant. Une musique tonique, un grand sourire et quelques pas de danse, suffisent pour égayer le quotidien des confinés et attirer près de 5 000 personnes sur son compte Twitter. "Je suis étonnée", reconnaît la commerçante "Pour moi, c'était juste danser, donner de la bonne humeur. À part quelques personnes à la marge, je reçois beaucoup de retours positifs."

Le succès de ces vidéos quotidiennes a même amené certains internautes à franchir la porte de son établissement. "On dit souvent que les réseaux sociaux sont nuisibles. Mais de temps en temps, ils sont aussi un moyen de rencontrer des gens, de créer des liens et de sortir de la morosité."

Une interactivité via des sondages

Installée depuis trois ans sur l'île de Ré, son commerce était resté ouvert tous les jours durant le premier confinement. Un deuxième confinement est arrivé et la gérante de l'établissement a décidé de continuer ses vidéos.

Parfois, en panne d'inspiration, Anne-Laure Hingant s'appuie sur sa communauté pour trancher. Ce 2 décembre, elle hésitait entre les génériques de Candy, des Mystérieuses Cités d'Or, du Capitaine Albator ou encore de la chanson d'Emilie Jolie. Les internautes ont finalement opté pour le générique des Mystérieuses Cités d'Or. Cette nouvelle activité amuse ses employés, mais aussi son mari. Un soutien qui devient parfois une légère pression dont elle s'amuse : "Dès que j'oublie de poster une vidéo, ne vous inquiétez pas, on me le rappelle !"
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite internet musique culture