Ile d'Oléron : le chantier nautique Ocqueteau en redressement judiciaire

Publié le Mis à jour le

Le chantier nautique Ocqueteau, implanté sur l'île d'Oléron, est en redressement judiciaire. La 4e grande marque française de plaisance qui emploie 39 salariés, cherche un repreneur.

Le chantier nautique Ocqueteau, installé au Château d'Oléron est en redressement judiciaire depuis le 18 septembre dernier.     
                                                                                   
Et ces jours-ci, l'entreprise qui emploie 35 salariés tourne au ralenti faute de matière première suffisante en stock. Le fabriquant de bateaux à moteurs pêche-promenade manque de trésorerie. Les difficultés financières se sont accentuées, elles compromettent désormais le développement de l'entreprise.

Le chantier a été repris en 2013, on a connu une bonne croissance, on a triplé le chiffre d'affaires puis on s'est rendu compte que l'on manquait de moyens financiers pour accompagner la croissance de l'entreprise
-Christian Monnier Président chantier nautique Ocqueteau. 


Sébastien Bréant a été embauché il y a 3 ans lorsque tout allait bien, depuis quelque temps, il s'inquiète pour l'avenir. 

Cette entreprise a été créée dans les années 50, elle fait partie du patrimoine oléronnais. C'est un des plus gros employeurs du secteur. Si elle devait disparaître, ce serait un coup dur pour l'île d'Oléron.                    -Sébastien Bréant, Chef d'atelier finition chantier nautique Ocqueteau. 

Le président du chantier nautique annonce qu'il y aurait au moins deux repreneurs intéressés.
Le tribunal de commerce de La Rochelle se prononcera sur une éventuelle reprise de l'entreprise, fin novembre.