L'île de Ré candidate pour le label « Terre de Jeux 2024 »

Après l’Euro de football, le Tour de France et peut-être la Coupe du monde de rugby, l’île de Ré est candidate pour le label Terre de Jeux 2024.

© MARCEL MOCHET / AFP

L’île de Ré est officiellement candidate pour la labellisation « Terre de Jeux 2024 », les élus de la communauté de communes se sont prononcés le 15 décembre en faveur de cette démarche.

Selon Lionel Quillet, président de la communauté de communes, ce label s’inscrit dans une démarche lancée il y a un peu plus de quatre ans avec la réception de l’équipe nationale d’Espagne à l’Euro 2016.

"On souhaite faire reconnaître que l'île de Ré a des sportifs et des pratiques qui peuvent être associées aux JO. Il n'y a pas que le nautisme, il y a aussi le beach volley, cela permettrait d'accueillir des athlètes pour des préparations, on souhaiterait associer chacune des communes à cet événement. L'idée, c'est de créer un esprit olympique sur l'ensemble du territoire", explique Gérard Juin, maire du Bois-Plage et vice-président de la CdC en charge des sports.

La Communauté de communes envisage de recruter un coordinateur pour fédérer toutes les activités et les idées proposées par chaque commune. L'île de Ré souhaite se positionner comme terre d'accueil de sportifs, l'année qui précède les JO. 

 

Cela permettra de mettre en évidence un dynamisme autour des Jeux Olympiques.

Gérard Juin, élu de la CDC

 

Selon le site de Terre de Jeux 2024 , l'objectif de ce label est de "permettre de changer le quotidien des gens grâce au sport et permettre au plus grand nombre de vivre l’aventure olympique dès maintenant".

L'île a déjà accueilli des événements sportifs d'envergure internationale.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques sport