Incendies à Bedenac et Chierzac en Charente-Maritime : la piste criminelle envisagée

Incendies à Bedenac et Chierzac en Charente-Maritime
Reportage de Luc Barré, Christophe Brousseau et Patrick Mauduit

Le premier gros incendie de l'été a détruit 11 hectares de forêt de pins dans le sud de la Charente-Maritime sur les communes de Bedenac et Chierzac. Plusieurs départs de feu ont été constatés. La piste criminelle est envisagée.

Par C.Hinckel et L.Barré

De gros moyens ont été déployés pour maîtriser les feux qui ont ravagé 11 hectares de forêt aux confins de la Charente-Maritime et de la Gironde. Les incendies se sont déclarés vers 18h et ont été contenus par la centaine de sapeurs-pompiers engagée sur le terrain vers 3 heures du matin. Les lieux sont désormais placés sous surveillance pour plusieurs jours.


Certainement des incendies volontaires

Le premier feu à Bedenac a détruit 8 hectares et le second à Chierzac, 3 hectares. Dans la nuit, pour soutenir les pompiers venus de Charente-Maritime, Charente et Gironde, un avion bombardier d'eau DASH a effectué cinq largages d'eau.
Pour le maire de Bedenac que nous avons rencontré, la piste volontaire ne fait aucun doute. Il révèle que des départs de feu ont déjà été constatés cet été mais à chaque fois, ils ont pu être éteints avant de se propager.
Une enquête est ouverte menée par la gendarmerie de Montendre pour déterminer les causes de ces incendies.

Toute la journée, les pompiers ont mené des actions de surveillance pour éviter toute reprise de feu dans la zone dévastée.
La surveillance des incendies à Bedenac et Chierzac en Charente-Maritime
Reportage de Christina Chiron, Christophe Guinot et Patrick Mauduit

 

Sur le même sujet

Mag Basque : Enfants juifs en Pays basque 1940-1945

Les + Lus