L'industrie nautique satisfaite du Nautic de Paris

Plutôt de bonnes nouvelles pour la filière nautique dont on sait qu'elle irrigue largement l'économie de la Charente-Maritime. Ce marché semblait reprendre des couleurs lors du dernier Grand Pavois de La Rochelle. La tendance se confirme alors que le Nautic de Paris ferme ses portes dimanche.

Reportage d'Olivier Riou et Nadine Pagnoux-Tourret.
Le Salon Nautique International de Paris regroupe chaque année, au mois de décembre, toutes les filières de l’industrie nautique. C'est "the place to be" (l'endroit où il faut se trouver) pour nombre de constructeurs de bateaux et fabricants de matériel électronique. Depuis le samedi 3 et jusqu'à demain dimanche 11 décembre 2016, de nombreux visiteurs passent à la Porte de Versailles pour s'immerger dans un univers de bateaux à voile, à moteur, de sports de glisse, d'équipements, de nouvelles technologies ou de services.

Comme chaque année, le Nautic offre aussi un panorama complet sur les produits et services liés au nautisme. C’est particulièrement vrai pour les équipements, un secteur très dynamique et innovant qui s'appuie de plus en plus sur la production d’énergies renouvelables, de télécommunications ou d’électronique.

Les professionnels présents semblent satisfaits de cette édition 2016 qui leur a permis d'approcher de nombreux acheteurs. Ils pointent du doigt une nette embellie sur le marché des catamarans de loisirs, ces unités de plus en plus sophistiquées qui ont le vent en poupe.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nautisme loisirs sorties et loisirs économie technologies
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter