Cet article date de plus de 5 ans

L'Hermione avance dans des conditions météo changeantes

Moteur ou voile ? Grain ou pas ? L'Hermione est plongé dans l'incertitude de ce qui l'attend en raison d'une météo éprouvante qui oblige son équipage à des réglages de voilure incessant. Voici les dernières nouvelles du bord. 
Un gabier en plein travail
Un gabier en plein travail © Association Hermione-La Fayette
Des grains et des calmes, c'est le lot de l'Hermione depuis 48 heures, alors que le bateau a déjà parcouru plus de la moitié de la distance qui le rapproche des États-Unis. Première escale prévue à Yorktown, en Virginie, le 5 juin prochain mais d'ici là il reste encore de nombreuses inconnues sur la route de la frégate.

Sur un bateau construit sur des plans du XVIIIe siècle, il faut anticiper en permanence les épisodes météo à venir afin de ne jamais se laisser surprendre. Et chaque détail compte, comme le montre la vidéo du jour où on découvre qu'il faut aussi profiter des journées calmes pour préparer le bateau à affronter des mers formées.

Exemple avec cette manoeuvre que nous vous proposons de partager au plus près des équipiers. Il s'agit de retirer la chaîne des ancres et la rentrer sous le gaillard d'avant afin de colmater de façon plus efficace les écubiers. Ça paraît difficile à comprendre alors rien ne vaut une bonne démonstration à regarder en plein écran.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hermione culture patrimoine histoire sorties et loisirs aventure