• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Aigrefeuille-d'Aunis : de nombreux élus de Charente-Maritime et de Vendée mobilisés pour une liaison routière

© Marc Millet, FTV
© Marc Millet, FTV

Près de 300 manifestants se sont mobilisés ce samedi à Aigrefeuille-d'Aunis pour demander à l'Etat de respecter ses engagements concernant une liaison routière entre Fontenay-le-Comte et Rochefort.

Par Valérie Prétot

Plusieurs centaines de personnes dont près de 200 élus de Charente-Maritime et de Vendée, se sont rassemblées ce samedi à Aigrefeuille d'Aunis pour demander une "liaison routière perfomante reliant Fontenay-le-Comte à Rochefort".
Les présidents Yves Auvinet et Dominique Bussereau et le sénateur vendéen Bruno Retailleau ont fait le déplacement pour demander à l’Etat de respecter les engagements qu'il a pris envers les territoires après l’abandon de l’A 831.
En 2015, Manuel Valls, le premier ministre, s’était engagé à soutenir un projet de liaison routière entre ces deux départements. Les gouvernements successifs n'ont jamais concrétiser ce projet.
© Marc Millet, FTV
© Marc Millet, FTV
Une route de 64 km devait relier Fontenay-le-Comte à Rochefort, prolongeant "l’autoroute des estuaires", entre Nantes et Bordeaux mais le projet a été  retardé à plusieurs reprises et finalement abandonné en 2015.

Avoir un chaînon manquant entre Nantes et Bordeaux, ça n'est pas acceptable, il y a un enjeu économique mais aussi un enjeu de sécurité routière. C'est un axe extrêmement dangereux, c'est un axe que l'on ne peut pas laisser dans cet état dans la France du 21e siècle,
-Dominique Bussereau, président du Conseil départemental de Charente-Maritime.

Sur le même sujet

Toutes dernières heures de travail avant la fermeture définitive de l'usine France Tabac à Sarlat

Les + Lus