• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Un ancien bateau de l'US Navy vient d'être donné à la Fondation Vélox à La Rochelle

La Fondation Vélox qui ambitionne de construire un navire scientifique en 2021 à La Rochelle pourrait anticiper sa mission de recherche avec un navire de l'armée que vient de leur donner un particulier américain.

Par Valérie Prétot

C'est un ancien navire de l'US Navy construit en 1944. Le White Holly, amarré en Floride, vient d'être donné par son propriétaire à l'association "Esprit de Vélox".

Une aubaine pour cette fondation de La Rochelle qui ambitionne de construire un navire d'exploration scientifique d'ici 2021. 

Le projet Velox a été lancé en 2014. L'idée est de concevoir, construire et exploiter un laboratoire flottant, innovant et autonome en énergie pour des missions scientifiques et culturelles sur toutes les mers du globe.

Ce projet très ambitieux est financé par des mécènes privés. Ce rêve pourrait en partie se concrétiser plus tôt que prévu. Les responsables de la fondation espèrent pouvoir débuter de manière expérimentale avec White Holly.

Le White Holly pourrait jeter l'ancre à La Rochelle cet été. Dans les semaines à venir, François Frey, le président de l'association Velox ira aux Etats-Unis pour faire un diagnostic du bateau. 

Regardez ce reportage de Nathalie Combès, Eric Vallet et Sandy Renaud.
Intervenant : François Frey, président de l'association Esprit de Velox.
Un ancien bateau de l'US navy offert à l'association Velox à La Rochelle

 

Le projet Velox selon ses concepteurs

La Fondation Esprit de Velox a pour objectif  la préservation de l’environnement. Son ambition est de contribuer aux évolutions environnementales et de favoriser le développement en mer de la recherche scientifique.

Objectif :  concevoir un navire à voile révolutionnaire de 50 mètres. Pour les concepteurs, ce multicoque devrait être énergétiquement autonome. Avec une empreinte carbone quasi nulle, le bateau serait capable d’accéder à tous les océans, dans toutes les conditions climatiques.

Ce navire d’expédition, plateforme de recherche industrielle et scientifique naviguera avec 35 personnes à bord.

Il accueillera des équipes de jeunes chercheurs et d'artistes qui auront à leur disposition de nombreux outils pour approfondir leurs recherches.



Sur le même sujet

Le concours de peinture du Cadre d'or à Périgueux

Les + Lus