Après des années de travaux, le fort Boyard va ouvrir au grand public

Le département de la Charente-Maritime souhaite donner au fort Boyard son éclat d'antan. Plusieurs années de travaux sont prévues pour restaurer les façades du monument. L’ambition est d’ouvrir le Fort Boyard au grand public.

Le mythique fort Boyard se refait une beauté. Depuis de nombreuses années, le fort subi les aléas climatiques et se dégrade fortement. L'objectif principal est de restaurer le fort, pour le protéger et pour le sauvegarder.

Un chantier à 36 millions d'euros

"Les travaux vont coûter 36 millions d’euros. Ce sont des travaux historiques puisqu’il s’agit de reconstituer le système de protection tel qui l’avait été imaginé à l’origine de la construction", précise Sylvie Marcilly, présidente du Conseil départemental de la Charente-Maritime. Les travaux se concentreront sur la reconstruction d'un nouvel éperon de protection contre la houle et les courants marins sur la face Nord-Ouest, la restitution la plus fidèle d'un havre d'accostage ou encore un "petit port" sur la face Sud-Est pour accueillir les visiteurs.

Le département de la Charente-Maritime va payer en grande partie ces travaux, précise la propriétaire des lieux. "Nous avons aussi le soutien de l’État. On espère évidemment avoir le soutien de l’Europe et de la Région. Enfin, il y aura un mécénat, qui sera organisé, qui va participer aux financements de ces travaux d’ampleur. Nul doute que l’intérêt est tellement évident pour la Charente-Maritime, mais aussi pour la France, sur ce monument national, que les grandes entreprises viendront nous aider à sauver ce fort qui est un monument historique d'envergure international."

On espère une ouverture au public à la fin des travaux, vers 2028.

Sylvie Marcilly

Présidente du département de la Charente-Maritime

À terme, l’ambition est d’ouvrir le Fort Boyard au grand public, selon Sylvie Marcilly. "Plusieurs générations ont pu, au rythme des émissions, vivre la vie du Fort Boyard. Le rêve, pour petits et grands, c’est enfin pouvoir accéder au fort. Notre ambition est de le rendre accessible au public, sous certaines conditions. Ce sera de petites jauges, cela reste une visite exceptionnelle dans ce vaisseau de pierre. On espère une ouverture au public à la fin des travaux, vers 2028."

>> VOIR notre édition spéciale ICI 19/20 Atlantique sur le fort Boyard sur france.tv

durée de la vidéo : 00h07mn00s
Le département de la Charente-Maritime souhaite donner au fort Boyard son éclat d'antan. Plusieurs années de travaux sont prévues pour restaurer les façades du monument. L’ambition est d’ouvrir le Fort Boyard au grand public. ©France télévisions

Des travaux à faire de manière urgente

Des travaux qui débuteront l’été prochain et qui dureront jusqu’en 2027 pour reconstituer ce pourtour du fort. Il faut faire des travaux urgemment, selon Mathieu Barbier, directeur adjoint de l'eau, la mer et le littoral de la Charente-Maritime. "On voit clairement en talus, au pied du fort, qui vient protéger les fondations, que des épaisseurs disparaissent. L’hiver dernier a été un hiver très tempétueux : on a tout un espace de pierres et de pavés qui a sauté. On a plusieurs dizaines de pavés qui sont partis avec les tempêtes. Il s’agit du dernier rempart du fort contre la houle. Cela devient dommageable pour les fondations du fort."

Ils permettront également de ralentir l’évolution des fissures qui zèbrent ses murs, car les protections du port s’effondrent. Au pied du fort, "l’objectif des travaux est de reconstituer la risberme (talus de protection aménagé à la base d’un pont, d’une jetée permettant de protéger l’ouvrage et d'améliorer sa stabilité, NDLR) historique en utilisant des matériaux historiques et en la reconstituant de manière identique", selon Mathieu Barbier. Dans le fort, on peut y voir des fissures apparentes. "On voit plusieurs brèches dans le fort à cause de la houle et de la disparition des ouvrages de protection. Des pierres majeures de l’édifice sur des clés de voûte, qui tiennent vraiment l’édifice, sont fragilisées."

>> A LIRE AUSSI : "Il faut sauver le fort Boyard !", menacé par l'océan. Il sera restauré dès 2025 pour retrouver sa résistance d'antan

"Ça fait mal au cœur"

Depuis 35 ans, les équipes de l’émission Fort Boyard investissent les lieux chaque printemps. Laurent Fazilleau, régisseur maritime, y travaille presque depuis les débuts. Il est l’un des témoins de son délabrement. "Chaque année, chaque hiver qui passe, on voit bien que la pierre souffre. L'enrochement qu’il y a autour bouge aussi. Quand il y a du mauvais temps, la houle frappe et l’on a de la puissance qui se dégage et les vagues font beaucoup de dégâts."

EXTRAIT : Le fort Boyard bientôt en travaux

durée de la vidéo : 00h01mn01s
Cette volonté de proposer la visite du Fort Boyard au public va faire rêver trois générations de fans de l’émission. ©France télévisions

"J'ai bien vu le fort se dégrader, ça fait mal au cœur. Depuis cet hiver, on ne peut plus faire le tour du fort à pied, plein de pierres ont sauté. Les travaux sont plus que nécessaire, le fort arrive dans un état de forte dégradation : des fissures sont apparues, la risberme s’est détruit de façon importante", Laurent Fazilleau, régisseur maritime. Les travaux débuteront l'année prochaine.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité