Brouage : les cigognes blanches sont à la fête

Cette année en Charente-Maritime, il y a eu beaucoup de naissance de cigognes blanches / © Pierre Lahaye / FTV
Cette année en Charente-Maritime, il y a eu beaucoup de naissance de cigognes blanches / © Pierre Lahaye / FTV

Cette année en Charente-Maritime, il y a eu beaucoup de naissances de cigognes blanches et encore plus de nids. Il y a dix ans ici on n'en comptait que six, aujourd'hui il y en a dix fois plus, grâce notamment à une espèce invasive du marais, l'écrevisse de Louisiane.
 

Par Luc Barré

Elles se nichent sur les pylônes électriques dans le marais en Charente-Maritime. Les cigognes blanches sont de plus en plus nombreuses grâce notamment à un environnement favorable et à une espèce invasive du marais l'écrevisse de Louisiane. Il y a dix ans, dans le marais près de Brouage, on n'en comptait que six, aujourd'hui il y en a dix fois plus.

Les seuls prédateurs de l'écrevisse de Louisiane, c'est la cigogne, le héron ou la spatule, et c'est ce qui explique que les espèces se portent bien. On n'aurait pas les écrevisses, la population de cigognes notamment le jeune à l'envol se porterait moins bien.
Nicolas Gendre, Ligue Protection des Oiseaux

L'aménagement humain aussi y est pour quelque chose comme l'installation par le réseau de transport d'électricité, d'engins qui empêchent les oiseaux de s'électrocuter ou de créer des dégâts.
 
Des aménagements sont effectués sur les lignes électriques afin que les cigognes ne s'électrocutent pas / © Pierre Lahaye / FTV
Des aménagements sont effectués sur les lignes électriques afin que les cigognes ne s'électrocutent pas / © Pierre Lahaye / FTV

Le grand public lui est invité à découvrir leur environnement proche et ses grands oiseaux nichés sur des pylônes qu'il croise presque tous les jours.

On passait souvent par ici, presque tous les ans. Et ça fait à peine un an qu'on habite la Charente-Maritime, on les repérait à chaque fois.
Là sur les pylônes, c'est vraiment impressionnant quand on passe en voiture, et là, de connaître un peu plus leur histoire, c'est beau
Alain et Sylvie, Observateurs de cigognes

Les nouveaux-nés prendront leurs envols à partir de la mi-juin.
Il y a 40 ans les cigognes blanches étaient en voie de disparition aujourd'hui l'espèce se porte très bien on en a recensé plus de 3.500 sur le territoire.

Sur le même sujet

Les + Lus