Charente-Maritime : l'église de Châtelaillon-Plage illuminée par les fresques d'un artiste de Street Art

C'est une première en France. Un artiste-peintre de Street Art, Amaury Dubois, a restauré l'intérieur de l'église de Châtelaillon-Plage en réalisant une fresque lumineuse recouvrant entièrement les voûtes de l'édifice.
Les fresques de l'artiste lillois de Street Art, Amaury Dubois, ont métamorphosé l'église de Châtelaillon-Plage en Charente-Maritime.
Les fresques de l'artiste lillois de Street Art, Amaury Dubois, ont métamorphosé l'église de Châtelaillon-Plage en Charente-Maritime. © Sophie Wahl/ France Télévisions
C'est un décor auquel nous ne sommes pas habitués à trouver en entrant dans une église. La restauration de l'église de Châtelaillon-Plage vient de s'achever avec le travail d'un artiste lillois. Amaury Dubois a réalisé une fresque monumentale de plus de 600 mètres en utilisant les techniques, les codes et les couleurs du Street Art, sa spécialité.
Courbes et couleurs lumineuses au plafond du choeur de l'église de Châtelaillon-Plage.
Courbes et couleurs lumineuses au plafond du choeur de l'église de Châtelaillon-Plage. © Sophie Wahl/ France Télévisions
Cette église, qui n'était à l'origine qu'une simple chapelle, a été construite à la fin du XIXème siècle dans le respect de l'architecture romane du Moyen-Âge et elle avait besoin d'être rénovée depuis longtemps. Le projet de restauration a été lancé en 2018 sous l'impulsion de l'ancien maire de la Ville, Jean-Louis Léonard, très attaché à cet édifice auquel il a souhaité redonner tout son éclat.

Ça fait vingt ans que je voulais revenir sur cette église et là avant de partir, je voulais être certain que ça se fasse.

Jean-Louis Léonard, maire honoraire de Châtelaillon-Plage

L'impression d'être l'outil mon œuvre"

Les travaux ont commencé en septembre 2019 et ont duré un an. Ils se sont achevés en septembre dernier avec la réalisation de la fresque peinte par Amaury Dubois. L'artiste a placé son travail sous le signe de la lumière qui se fait de plus en plus flamboyante au fur et à mesure que l'on s'approche du chœur de l'église. Ne cherchez pas de représentation de scènes de la Bible ou de saints, l'artiste-peintre a choisi de réaliser des peintures abstraites pour traduire ce chemin vers la lumière que font les visiteurs ou les fidèles guidés par la voûte étoilée de l'église.
Pour Amaury Dubois, les mois passés à Châtelaillon-Plage ont bouleversé son rapport avec son travail et lui ont permis de vivre une expérience artistique inoubliable.

J'ai adoré faire ça. D'habitude, je domine mon tableau quand je le crée dans mon atelier, c'est moi qui décide quand j'arrête et quand je reprends. Là en peignant et en créant cette œuvre dans l'église, j'avais vraiment l'impression d'être l'outil de mon œuvre. J'étais à l'intérieur de mon tableau.

Amaury Dubois, artiste-peintre

Les couleurs flamboyantes, utilisées par l'artiste-peintre, s'inspirent de celles des vitraux, datant des années 1930. Ces couleurs lumineuses guident le visiteur vers le chœur de l'église et peuvent symboliser la lumière divine. Seule la fresque que l'on voit en sortant pour retrouver le monde profane est composée de couleurs plus sombres. 
Des couleurs plus sombres pour la fresque ornant le narthex de l'église.
Des couleurs plus sombres pour la fresque ornant le narthex de l'église. © Sophie Wahl/ France Télévisions

Un décor sans égal en France et salué dans le monde entier

Ce décor inhabituel dans les églises françaises a de quoi interpeller mais il est apprécié des habitants de la commune comme des visiteurs qui s'aventurent au-delà du front de mer pour découvrir le patrimoine de la cité balnéaire. 

Ça reflète la joie de vivre mais aussi le repos, le calme et la sérénité.

Pendant la réalisation par l'artiste-peintre Amaury Dubois de la fresque recouvrant la nef de l'église de Châtelaillon-Plage
Pendant la réalisation par l'artiste-peintre Amaury Dubois de la fresque recouvrant la nef de l'église de Châtelaillon-Plage © Amaury Dubois
Chaque année, 15.000 visiteurs environ franchissent le portail de cette église. Ils sont désormais accueillis dans un monde de couleurs et de lumière rappelant l'éclat des peintures murales d'origine dans les églises médiévales.

Ça s'inscrit dans un schéma de visites et nous avons beaucoup de gens, croyants ou non, qui viennent voir. Ça les surprend et c'est un petit plus dans l'attractivité touristique de Châtelaillon.

Jean-Louis Léonard, maire honoraire de Châtelaillon-Plage

"Un petit plus" et une plongée dans un univers tout en courbes et en couleurs qui ne laisse personne indifférent. En rapprochant le Street Art et le sacré, Amaury Dubois, a fait connaître bien au-delà des frontières régionales et nationales, la modeste église de Châtelaillon-Plage.

Reportage de Nathan Vildy et Sophie Wahl
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture peinture patrimoine