Charente-Maritime : les panneaux à 90 sont de retour sur certaines routes départementales

Comme la loi d'orientation des mobililités l'autorise depuis la fin 2019, le département de la Charente-Maritime a rehaussé la vitesse à 90 sur certaines de ses routes sur une centaine de kilomètres. Dans un premier temps. 

La vitesse maximale autorisée est à nouveau à 90 sur certaines routes départementales de Charente-Maritime.
La vitesse maximale autorisée est à nouveau à 90 sur certaines routes départementales de Charente-Maritime. © Eric Vallet, France Télévisions

"On avait gardé les panneaux dans l'esprit charentais et on a bien fait !" plaisante Michel Doublet, le vice-président du conseil départemental de Charente-Maritime chargé des routes. 

Depuis 8h ce vendredi 26 février, les "90 km/h" ont refleuri sur 108 kilomètres de routes (en vert sur la carte). Les radars automatiques ont en conséquence été reparamétrés.

On passe des voies de 80 à 90, mais on a aussi des tronçons qui passent de 80 à 70 (NDLR : sur la RD 105 et la RD 137)! Donc, on n'est pas contre les 80 mordicus (...) on a choisi des routes qui ne posent aucun problème pour rouler à 90.

- Michel Doublet, vice-président du CD17 chargé des routes

Le 8 janvier dernier, la commission départementale de la sécurité routière avait également donné son accord pour la RD 731, mais ce tronçon est en attente de délibération de l'assemblée des voisins de Charente. 

Plusieurs routes départementales sont concernées dès le 26 février : la RD137, la RD150, la RD 10, la RD 105. Voir le détail.
Plusieurs routes départementales sont concernées dès le 26 février : la RD137, la RD150, la RD 10, la RD 105. Voir le détail. © la.charente-maritime.fr

D'autres routes suivront 

Cette première étape accomplie, le département compte bien ne pas en rester là. Avant la fin de l'année, 71 autres kilomètres (en bleu foncé sur la carte) verront également leur vitesse réhaussée, puis 50 autres (en bleu clair sur la carte) suivront l'année prochaine, une fois des travaux conséquents réalisés et notamment des accotements. Une deuxième phase prévoit de mettre à l'étude 229 kilomètres supplémentaires (en rose sur la carte).

Toutes les demandes du conseil départemental n'ont pas été satisfaites ; la commission de sécurité routière a en effet mis son véto pour 80 kilomètres de routes (en rouge sur la carte) où la vitesse maximale autorisée reste donc à 80km/h. Des travaux devront y être réalisés avant de représenter le dossier. 

La Charente-Maritime n'est pas le seul département à avoir choisi de repasser aux 90. La Vienne et les Deux-Sèvres ont déjà franchi le pas. En Charente, la question a également été tranchée. Pour rappel, la vitesse sur les routes à double sens et sans séparateur central en dehors des agglomérations avait été abaissée à 80km/h en juillet 2018. 


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
routes transports sécurité routière société sécurité