Charente-Maritime : un masque inclusif transparent pour tous les professionnels de la petite enfance à Dompierre-sur-Mer

 À Dompierre-sur-Mer en Charente-Maritime, la municipalité a décidé de distribuer des masques inclusifs transparents à tous les professionnels de la petite enfance de la commune. Ces masques permettent aux enfants de voir l'expression de la bouche et du visage des adultes qui les entourent.

Les assistantes maternelles de Dompierre-sur-mer en Charente-Maritime ont toutes reçu des masques inclusifs transparents.
Les assistantes maternelles de Dompierre-sur-mer en Charente-Maritime ont toutes reçu des masques inclusifs transparents. © Laurence Couvrand - France Télévisions
Les masques inclusifs sont plébiscités par les professionnels de la petite enfance car ils permettent de conserver une communication plus complète avec les enfants et les nourrissons dont ils s'occupent. À Dompierre-sur-Mer, près de La Rochelle, la municipalité a acheté une centaine de ces masques transparents, ne cachant pas la bouche, pour les distribuer aux assistantes maternelles et aux salariés de la crèche.

On a estimé que c'était important pour les enfants de 0 à 3 ans de pouvoir voir le visage des adultes qui prennent soin d'eux. Avec les autres masques, on prive les enfants de plus de la moitié du visage, les enfants ne voient plus les expressions de la bouche, ne voient plus les sourires et pour l'acquisition du langage, cela nous semblait important de permettre aux enfants de revoir les mouvements de la bouche.

Marie Devers, adjointe vie scolaire à la mairie de Dompierre-sur-Mer

Les masques ont tous été fabriqués par une entreprise française, APF Entreprise France handicap. La mairie de Dompierre-sur-Mer souhaite les faire tester pendant quelques temps par les assistantes maternelles et les salariés de crèche avant de l'élargir à d'autres professions comme les ATSEM dans les écoles maternelles.
Les masques inclusifs transparents commencent à être distribués aux salariés de la crèche.
Les masques inclusifs transparents commencent à être distribués aux salariés de la crèche. © Laurence Couvrand - France Télévisions

Ils permettent un meilleur échange avec les enfants

Ces masques inclusifs transparents viennent tout juste d'être distribués et déjà les retours sont très positifs. Ils sont jugés plus légers et plus confortables par les adultes qui les portent et surtout ils permettent d'avoir un meilleur échange avec les petits enfants. Pour eux, il est déterminant de voir la bouche afin d'imiter les adultes dans l'apprentissage du langage et d'appréhender le visage dans son entier pour saisir les émotions.

C'est important, surtout chez les nourrissons quand il regarde un adulte, c'est pour voir la bouche bouger. Avec les autres masques, à part le son de la voix et les yeux, c'est plus limité. C'est important pour eux, c'est une priorité de voir la bouche.

Clarisse Bauer, éducatrice pour jeunes enfants à Dompierre-sur-Mer

Sylvie Da Rold dirige la Maison de la petite enfance de Dompierre-sur-Mer. Pour elle, les masques traditionnels mettent trop de distance entre les adultes et les enfants et ils empêchent la spontanéité. Elle s'inquiète des conséquences du port de ces masques sur l'apprentissage du langage.

Il est difficile de savoir les conséquences sur l'acquisition de la parole. Les enfants reproduisent les mouvements de nos bouches, les sons qu'ils entendent. Ils mettent presque 12 à 18 mois à enregistrer tout ça. On aura les répercussions dans quelques mois et nous saurons s'ils vont mettre plus de temps à acquérir la parole. Pour l'instant je ne sais pas.

Sylvie Da Rold, directrice de la Maison de la Petite Enfance 

Une pétition en ligne pour demander leur généralisation

"Avec les masques inclusifs, on va récupérer du visuel pour les enfants et un mieux pour l'apprentissage de la parole." ajoute-t-elle.
L'expérience menée à Dompierre-sur-mer intéresse d'autres communes du département qui souhaitent suivre la même voix. Ces dernières se renseignent  auprès de la mairie de Dompierre pour connaître les démarches à effectuer pour les acquérir. Les professionnels de la petite enfance, eux aussi, se mobilisent pour qu'ils soient généralisés et le Syndicat National des Professionnel.le.s de la Petite Enfance (SNPPE) vient de lancer une pétition sur internet pour réclamer que tous les professionnels de ce secteur soient équipés en masques transparents. Des masques dont les éducateurs ou les soignants auprès des personnes malentendantes souhaitent également bénéficier.

► Reportage de Valérie Prétot et Laurence Couvrand
Comment laver les masques inclusifs ?
Les masques inclusifs sont réutilisables et lavables 25 fois à 60°C. Il est recommandé de laver le masque seul à la machine pendant trente minutes et d'utiliser un filet de lavage afin de ne pas endommager la visière (disponible ici), essorage à 600 tours/minute maxi). Il faut laisser sécher à l'air libre et veiller à utiliser de l'eau et du savon pour nettoyer l'intérieur de la visière, ne pas utiliser de gel hydro-alcoolique..
A l'heure actuelle, trois modèles de masques transparents sont homologués, dont deux qui ont été conçus par une entreprise employant des personnes handicapées.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société éducation