Coupe du monde de rugby : cinq joueurs du stade Rochelais en équipe de France pour affronter l'Afrique du Sud en quart de finale

À 48 heures du quart de finale de la Coupe du monde de rugby, Fabien Galthié a livré la composition de l'équipe qui affrontera l'Afrique du Sud dimanche. Outre le retour du capitaine Antoine Dupont, on note une fois de plus la présence de cinq joueurs du Stade Rochelais.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Antoine Dupont de retour comme titulaire en équipe de France de rugby. L'information a été livrée en milieu de journée par le sélectionneur Fabien Galthié. Blessé au visage lors du match contre la Namibie le 21 septembre dernier, le Toulousain retrouve donc ses coéquipiers pour affronter les redoutables joueurs d'Afrique du Sud, champions du monde en titre, dans un quart de finale dimanche à Paris.

Autour d'Antoine Dupont, on retrouve l'équipe type depuis le début de la compétition et comme lors du match contre l'Italie, 5 joueurs du stade Rochelais figurent dans la liste.

Le troisième ligne Grégory Alldritt, élu homme du match face à l'Italie comme il l'avait été déjà face à la Nouvelle-Zélande, sera sur la pelouse dès le coup d'envoi. Il forme avec Anthony Jelonch et Charles Ollivon l'une des plus belles troisième ligne du moment. Et face à l'Afrique du Sud, le talent de ces joueurs sera bien nécessaire De même que le pilier droit Uini Atonio et que le centre Jonathan Danty, ils sont tous les trois des joueurs devenus indispensables, des "tauliers" du XV de France comme le disent les amateurs de rugby.

Sur le banc, deux autres rochelais parmi les finisseurs, Reda Wardi le pilier gauche et Pierre Bourgarit le talonneur.

Le combat qui s'annonce dimanche au Stade de France, sera rude. Les joueurs sud africains ont un rugby de contact, violent parfois. Lors de la dernière opposition entre les deux équipes, à Marseille, le combat avait été féroce et il y avait la queue pour le protocole commotion. Jonathan Danty et Uini Atonio entre autres avaient été blessés.

D'ailleurs, Grégory Alldritt a expliqué en conférence de presse que les Français savaient à quoi s'attendre.

On sait la façon dont ils vont jouer, leur ADN, leur rugby. C'est très basé sur la physicalité. À nous de mettre peut-être plus d'intensité que d'habitude pendant 80 minutes. Surtout, et on l'a vu lors de notre dernier match à Marseille, c'est une équipe qui reste dans le match pendant 80 minutes.

Grégory Alldritt

Troisième ligne du XV de France

Mais pour le Rochelais, l'arrivée dans les matchs à élimination directe est une autre compétition qui commence, et les joueurs semblent l'attaquer avec enthousiasme.

On arrive dans la dernière ligne droite, on a envie de profiter, de prendre beaucoup de plaisir et de finir cette compétition avec aucun regret.

Grégory Alldritt

Troisième ligne du XV de France

L'équipe des champions du monde en titre est, elle aussi, connue. Et le sélectionneur de l'Afrique du Sud a fait des choix tactiques visiblement puisque ni l'excellent demi de mêlée Faf de Klerk ni le buteur et demi d'ouverture Handre Pollard ne sont titulaires. Il ne faut pas oublier que lors de leur défaite face à l'Irlande en phase de poule, les différents buteurs qui ont tenté les pénalités et les transformations ont raté leurs tentatives, laissant 11 points en route.

La rencontre aura lieu dimanche à 21 heures au Stade de France.