Rugby : une victoire contre l'Afrique du Sud qui fait mal pour les joueurs rochelais

Les joueurs sud africains sont réputés pour leur dureté, voire leur violence. La rencontre de samedi qui a certes permis au XV de France de s'imposer 30 à 26, n'a pas fait mentir cette réputation. Jonathan Danty, le trois-quarts centre rochelais en a fait les frais. Il souffre d'une fracture du plancher orbital.

On n'avait jamais vu cela. Une file d'attente dans les vestiaires pour passer un protocole commotion et répondre aux questions des neurologues. L'image de Thibaud Flament assis sur une chaise attendant sagement que Uini Atonio, le pilier Rochelais de l'équipe de France ait répondu correctement aux questions des médecins. Et les internautes ne se sont pas privés d'en rire.

Le pilier rochelais Uini Atonio, avec son 1,97m et ses 145 kilos a pourtant souffert des assauts sud-africains et a du passer par l'infirmerie avant de revenir sur le terrain.

Mais la blessure la plus spectaculaire, c'est celle de Jonathan Danty, le 3/4 centre de La Rochelle à la 12ème minute de la rencontre. Le Rochelais a été victime d'une véritable agression de la part de Pieter-Steph du Toit, troisième ligne aile des Springboks. Danty a du sortir et passer, lui aussi, le protocole commotion qu'il a réalisé avec succès, mais victime d'une fracture du plancher orbital, il a quitté le terrain et ne jouera pas la semaine prochaine face au Japon. Quant au Sud Africain Steph du-Toit il a pris un carton rouge et a quitté la pelouse la tête basse.

Reda Wardi, de son côté, n'a pas été blessé, mais il est entré en cours de match et a ainsi honoré sa première sélection en équipe de France. Il devrait être retenu aussi la semaine prochaine pour affronter le Japon lors de la dernière rencontre de la tournée d'automne.