Pas de bouclier de Brennus pour La Rochelle, vaincue par Toulouse 18-8 en finale de Top 14

Ce vendredi 25 juin, le Stade Rochelais et le Stade Toulousain s'affrontaient en finale de Top14, une première pour les joueurs de La Rochelle. C'est Toulouse qui l'emporte 18-8, grâce à une grande efficacité au pied. 

Les avants se disputent le ballon lors d'un maul, pendant la première mi-temps de la finale de Top14 entre Stade Toulousain et Stade Rochelais, au stade de France, vendredi 25 juin.
Les avants se disputent le ballon lors d'un maul, pendant la première mi-temps de la finale de Top14 entre Stade Toulousain et Stade Rochelais, au stade de France, vendredi 25 juin. © THOMAS COEX / AFP

La rencontre a débuté devant 14 000 spectateurs ce vendredi 25 juin au Stade de France. Un match historique pour La Rochelle, qui va disputer sa première finale de Top 14 face au Stade Toulousain. 

Le coup d'envoi est donné par Toulouse. Dès la troisième minute, les Toulousains ouvrent le score avec une première pénalité grâce à un coup de pied de Thomas Ramos. Un instant plus tard, La Rochelle tente d'égaliser, sans succès pour Ihaia West.

Le demi d'ouverture Ihaia West rate son penalty à la 5e minute, lors du match contre le Stade Toulouse en finale de Top 14 au Stade de France vendredi 25 juin.
Le demi d'ouverture Ihaia West rate son penalty à la 5e minute, lors du match contre le Stade Toulouse en finale de Top 14 au Stade de France vendredi 25 juin. © Loic BARATOUX / AFP

À la 9e minute, nouveau succès pour Thomas Ramos, grâce à un drop. La Rochelle est menée de six points dix minutes après le début du match. 

À la 22e, sortie de Brice Dulin qui souffrirait d'une fracture de la main, remplacé par Jules Favre. Malgré leurs efforts, les Rochelais ne sont toujours pas récompensés au score et souffrent de la pression toulousaine. 

Grâce à Thomas Ramos toujours, Toulouse engrage une nouvelle pénalité, 9-0 à la 34e minute. Un jeu au pied qui réussi décidément aux Toulousains, puisque Cheslin Kolbe réussi un drop à 50 mètres à la 40e minute. 

Au coup de sifflet, le Stade Rochelais est donc largement mené, 12 à zéro, au terme d'une première mi-temps marquée par le succès du jeu au pied du côté Toulousain, et un grand nombre de fautes des Rochelais. 

La Rochelle ouvre le score au retour des vestiaires 

Retour sur le terrain sous la pluie pour les joueurs, les Rochelais parviennent enfin à débloquer leur compteur, avec une pénalité inscrite par Ihaia West à la 42e minute, 12-3. 

Après 50 minutes de jeu, toujours aucun essai inscrit pour cette finale de Top 14, et la pluie qui s'intensifie au Stade de France. 

Grosse occasion loupée pour La Rochelle à la 59e avec une course de Jules Favre vers les en-buts, malheureusement stoppé par un en-avant, suivie d'une pénalité encore ratée de Ihaia West. 

Punition immédiate de Toulouse, avec une nouvelle pénalité inscrite par Thomas Ramos, 15-3 à la 64e. Rebelote à la 73e minute, avec une nouvelle réussite du pied de Thomas Ramos, 18-3. 

Enfin, à la 77e minute, un peu de réussite duc côté de La Rochelle, avec le premier essai de la partie, marqué par Dany Priso. Mais la transformation ne passe pas, 18-8. 

Ce match marqué par une nette domination toulousaine s'achève, avec un 21e Bouclier de Brennus remporté par Toulouse.

Les Rochelais ont montré un visage méconnaissable au regard de leur saison en Top 14, avec de nombreuses fautes, tandis que les Toulousains faisaient preuve d'une efficacité implacable, notamment grâce au jeu au pied irréprochable de Thomas Ramos. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade rochelais rugby sport top 14