Cet article date de plus de 5 ans

Mobilisation des agriculteurs à La Rochelle : levée des barrages

Depuis l'aube, les agriculteurs se sont mobilisés à la Rochelle pour protester contre des cours de la viande et du lait trop bas. Après une journée de blocage, ils annoncent la levée des barrages en fin d'après-midi. 

Pour voir notre reportage complet , rendez-vous dans l'édition atlantique à 19h18. À (re) voir ici . 

Mise à jour 17h

Dans l'attente de la levée des barrages annoncée vers 18 heures, et du nettoyage qui suivra,  les déviations installées ce matin restent valables pour les retours. Le Vieux port reste ouvert à la circulation ce lundi et demain mardi, assure la préfecture.
Déviations obligatoires :
Pour les automobilistes en provenance de Marans vers la Rochelle sur la D137, une déviation a été mise en place au niveau de Serigny permettant de rejoindre La Rochelle via Andilly, Lagord.
Une déviation est mise en place à Usseau permettant soit de rejoindre La Rochelle via Andilly soit d'aller vers La Jarrie.
Déviations facultatives :
Une déviation est proposée à Mauzé-sur-le-Mignon vers Surgères.
Une déviation est également mise en place sur la RN 11 au niveau de l'échangeur des Beaux-Vallons incitant les automobilistes à rejoindre la D115 vers Surgères .

Sur la RN137 dans le sens Rochefort la Rochelle, une déviation est proposée à Aytré permettant de rejoindre Aytré centre.

Mise à jour 15H30

Pour permettre aux collégiens et lycéens de rejoindre leur domicile, la préfecture a mis en place des ramassages scolaires anticipés dans les établissements (le détail ici).

Mise à jour 13h45

D'importants bouchons sont signalés sur les principaux axes d'entrée dans la ville. Évitez ces secteurs si vous le pouvez. 

Info 8h30

Depuis tôt ce matin, une petite centaine d'agriculteurs en colère  manifeste à La Rochelle et bloque notamment la rocade et les accès à la ville par la route de Niort. 
Comme l'été dernier, et dans la suite du mouvement entamé par les éleveurs bretons,  ils protestent contre les cours du lait, du porc, et du bœuf, qu'ils jugent trop bas pour leur permettre de subsister correctement. Depuis la semaine dernière, les agriculteurs de l'ouest multiplient en effet  les manifestations et les barrages routiers pour demander aux pouvoirs publics des mesures.
Les syndicats veulent également obtenir l'engagement des distributeurs et des industriels pour le respect d'un prix équitable reversé au producteur et réclament la transparence sur la répartition des marges tout au long de la filière.
Le Vieux Port a été temporairement ouvert à la circulation pour permettre aux automobilistes de rejoindre leur lieu de travail. Le conseil départemental a mis en place des déviations. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculteurs en colère agriculture économie