La Rochelle : les chantiers Amel présentent leur nouveau bateau de luxe

C'est la rolls des chantiers nautiques du bassin rochelais : Amel, synonyme de luxe, vient de livrer son dernier né, un 60 pieds. Il se vend aux alentours de 2 millions d'euros, principalement, à une clientèle étrangère. 

Le nouveau né des chantiers Amel du bassin de La Rochelle est un 60 pieds.
Le nouveau né des chantiers Amel du bassin de La Rochelle est un 60 pieds. © Chantiers Amel

Comment l'entreprise Amel navigue-t-elle en pleine crise sanitaire ? Ce chantier naval, emblématique de La Rochelle, a vu son organisation perturbée l'an dernier. Mais désormais, les salariés sont passés aux 40 heures par semaine. Le dernier né des chantiers est en pleine fabrication. Il se nomme le 60.

Le bateau, destiné à un marché de luxe et à une clientèle internationale, mesure 19 mètres de long, dispose d'un carré, d'une cuisine ultra équipée, ainsi que de trois cabines avec chacune sa salle de bain.

Le 60 est fabriqué à Périgny avec du chêne clair et du noyer d'Amérique. La clientèle aisée n'a pas hésité à se faire plaisir. 

"On s'aperçoit qu'on a une clientèle beaucoup plus jeune qu'auparavant, c'est un renouveau pour nous", constate Antoine Rioton, directeur commercial. 

Amel produit désormais 2 modèles : le 60 pieds et son petit frère le 50 et dispose d'un carnet de commandes bien rempli.

Reportage de Florent Loiseau et Pierre Lahaye :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer nature loisirs sorties et loisirs industrie économie