Le Stade Rochelais reçoit Castres ce samedi, "une équipe difficile et combative"

Publié le
Écrit par Valérie Prétot
Les Jaune et Noir ce vendredi lors de l'entraînement.
Les Jaune et Noir ce vendredi lors de l'entraînement. © France Télévisions

Le Stade Rochelais reçoit Castres ce samedi à Deflandre. Pour les vice-champions de France qui ont déjà encaissé quatre défaites en cinq journées, la rencontre s'annonce déterminante.

Après un début de saison mitigé, les Maritimes rencontrent le Castres Olympique, ce samedi au stade Marcel Deflandre lors de la 6e journée de Top 14. Le vice-champion d'Europe n'a assuré qu'une seule victoire en cinq journées de championnat et pour l'instant, il dégringole à la treizième place du Top14.

Lors du traditionnel point presse, l'un des entraîneurs du Stade Rochelais a laissé poindre un certain agacement, le doute commence à se faire sentir au sein du collectif.

Il faut qu'on enchaîne les victoires car on n'y est pas encore arrivé. 

Sébastien Boboul, entraîneur des trois-quarts du Stade Rochelais

"On est entre la frustration et le manque de confiance et il faut qu'on arrive à basculer dès ce week-end. Il faut qu'on enchaîne les victoires car on n'y est pas encore arrivé", relate Sébastien Boboul, l'entraîneur des trois-quarts du Stade Rochelais.

"Il faut savoir accepter et regarder les choses en face. Il ne faut pas se réfugier derrière une année passée qui a été exceptionnelle en pensant qu'en faisant le strict minimum, ça va passer", analyse Romain Sazy, 3e ligne Stade Rochelais.

Cette invitation à se ressaisir est aussi partagée par Grégory Alldritt.

"C'est une nouvelle saison, un nouveau groupe, un nouveau staff, un nouveau championnat donc commençons par nous mettre la tête dans le droit chemin pour réussir cette saison et arrêtons de regarder derrière", dit Grégory Alldritt, 3e ligne Stade Rochelais.

De l'engagement

Malgré trois défaites inaugurales frustrantes, certains joueurs se veulent rassurants en évoquant certaines phases de jeu lors des rencontres face à Toulouse, au Racing, ou encore à Clermont. Mais pour décrocher une victoire référence, les Rochelais devront faire preuve d'engagement, c'est en tous cas le sentiment de Brice Dulin, l'arrière Stade Rochelais.

"En terme de contenu, on sent qu'on n'est pas loin, on n'est pas dépassés par les évènements. Les clés on les a", confie Brice Dulin. "Ça passera par l'investissement, le don de soi. C'est pour ça qu'il ne faut pas non plus s'alarmer et tout remettre en question. Il faut être conscients des choses et que nous, sur le terrain, on prenne nos responsabilités pour que ça fonctionne."

La rencontre s'annonce délicate car l'équipe de Castres affiche une forme olympique en ce début de saison.

"C'est une équipe qui est très difficile à manœuvrer, très combative, très agressive et qui est capable de faire déjouer toutes les équipes avec des joueurs spécialistes là-dedans", poursuit Sébastien Boboul, entraîneur des trois-quarts.

Peut-être une note d'espoir dans ce sombre début de saison, l'an dernier La Rochelle l'avait emporté 62 à 3 face à Castres.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.