Cet article date de plus de 5 ans

Le supporter du Stade Rochelais fait sauter son amende

Verbalisé pour avoir collé un sticker du Stade Rochelais sur sa plaque d'immatriculation, ce supporter de l'équipe de rugby a réussi à éviter une amende de 90 euros. La loi interdit bien la pose d'un autocollant mais la tolérance prévaut dans la plupart des cas.
© Jean-Luc (FACEBOOK)
Jean-Luc, un retraité originaire de La Rochelle et fan de l'équipe de rugby, a reçu une surprise sur son pare-brise, ce jeudi 24 août : une contravention de 90 euros pour un auto-collant du Stade Rochelais fixé sur sa plaque d'immatriculation. La note est salée.

Le détail n'a pas échappé à un contractuel sourcilleux. La loi interdit toute modification de la plaque minéralogique, mais les stickers sont tolérés tant qu'ils ne masquent pas le numéro d'immatriculation et que "l'intention" est jugée "bonne" par l'agent. Ce policier avait-il une dent contre le Stade Rochelais ?

Furieux, Jean-Luc appelle le service des contraventions et promet un "ramdam dans les médias", selon l'agent que nous avons contacté. Chose dite, chose faite. Quelques articles plus tard, son amende saute. Convoqué au commissariat hier soir, le supporter s'est fait promettre qu'il n'aurait pas à payer sa contravention.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite faits divers stade rochelais rugby sport