Même dans la défaite, le Stade Rochelais célébré par toute une ville

Malgré la déception de la veille et la finale du Top 14 perdue, la ville et les supporteurs jaune et noir ont rendu hommage, samedi 26 juin, à toute l’équipe du Stade Rochelais pour sa saison exceptionnelle.

Les joueurs du Stade Rochelais reçus à l'Hotel de ville et remerciés par leurs supporteurs
Les joueurs du Stade Rochelais reçus à l'Hotel de ville et remerciés par leurs supporteurs © Romain Bizeul - France Télévisions

Le réveil est difficile. Après l’espoir et les émotions de la veille, le lendemain de la finale de Top 14 perdue contre Toulouse (18 à 8) a un goût amer sur le Vieux-Port de La Rochelle. Symbole d’une ville qui vibre selon les exploits de son équipe, le samedi 26 juin au matin, le cœur n’y est pas. La déception se lit sur les visages. Quelques verres en plastique et cadavres de bouteille témoignent de la ferveur qui agitait la ville ce soir de finale du Top 14. 

Pour la deuxième finale en un mois, cette deuxième défaite face au Stade Toulousain marque profondément le moral des Rochelais. Même le ciel fait grise mine, comme portant le deuil de la finale perdue, avec toute la ville. Mais les Rochelais restent derrière leur équipe. Ce samedi matin, on retrouve les couleurs jaune et noir, dans les rues, sur les bus, aux fenêtres et sur les épaules d’irréductibles fans, qui soutiennent le Stade Rochelais, y compris dans la défaite.

Dans la presse du jour.
Dans la presse du jour. © France Télévisions

Sur le Vieux-Port, le match de la veille reste un sujet tabou. Aux terrasses des cafés, les conversations l’abordent sans trop s’étendre. "Alors ce match ?", demande un premier, casquette du Stade Rochelais sur la tête. "Je n’ai même pas envie d’en parler", soupire un autre, s’installant avec lui. Aux alentours de 11h, sur le Vieux-Port de La Rochelle, la déception était encore trop grande. 

Tout un peuple jaune et noir rêvait de l’exploit et n’attendait que la flamme de la victoire pour s’embraser. Tout le monde le pensait possible. Jusqu’à anticiper les festivités du samedi 26 juin, le lendemain de la finale. Le bus impérial floqué du logo du club et de la mention « Champions 2021 », vaut aux Rochelais quelques railleries sur les réseaux sociaux. Presque le coup de grâce pour le moral des supporters jaune et noir. La déambulation des joueurs sur le Vieux-Port est annulée. Quand, aux alentours de 11h30, des ouvriers s’affairent à enlever les énormes sonos prévues pour anticiper la fête, ce sont les Rochelais installés en terrasse qui en rigolent, avec beaucoup d’autodérision. 

Petit à petit, au fil de l’avancée de la journée, le ciel se dégage. La déception laisse place à la fierté d’avoir vécu, pour tous les jaune et noir, une saison historique et riche en émotion. "C’est aussi l’apprentissage de tout un club, ça reste notre première finale de Top 14", essaye de positiver Marc, un polo du Stade Rochelais sur le dos. La déception est tout de même présente.

Ce n’est qu’en plein après-midi que l’ambiance dans les rues de La Rochelle a retrouvé de sa superbe. Afin de remercier son équipe pour sa saison exceptionnelle, la mairie a organisé une réception à l’Hôtel de Ville. Sur la façade du bâtiment, une grande banderole aux couleurs du Stade Rochelais indiquait : "Un énorme merci à nos jaune et noir". Pour l’occasion, environ 300 personnes s’étaient réunies sur la place, afin de célébrer leur équipe. Au moment de la descente du bus, la ferveur reprenait alors le pas sur la déception de la veille. "Ici, ici, c’est La Rochelle", scandait une foule qui ne ménageait pas ses applaudissements. 

À la mi-journée, en plein préparatifs pour la réception des joueurs, l'Hôtel de ville affichait déjà fièrement ses remerciements aux jaune et noir.
À la mi-journée, en plein préparatifs pour la réception des joueurs, l'Hôtel de ville affichait déjà fièrement ses remerciements aux jaune et noir. © Romain Bizeul - France Télévisions

Visiblement atteint par ce deuxième échec en deux finales, les joueurs avaient le visage fermé mais ont commencé à retrouver le sourire avec l’engouement populaires. Certains, félicités par des fans, se confondaient en excuses. "Vous n’avez pas à être désolés, c’est exceptionnel ce que vous nous avez fait vivre", répond un supporteur, suivi aussitôt par les hourras de la foule. 

C’est exceptionnel ce que vous nous avez fait vivre !

Un supporteur du Stade Rochelais aux joueurs devant l'Hôtel de ville de La Rochelle

Les joueurs du Stade Rochelais, lors de l'accueil et la réception donnée en leur honneur à l'hôtel de ville.
Les joueurs du Stade Rochelais, lors de l'accueil et la réception donnée en leur honneur à l'hôtel de ville. © Romain Bizeul - France Télévisions

Après une photo sur les marches menant à la grande salle de réception, Jean-François Fountaine, le maire de La Rochelle, a pris la parole pour remercier le club de sa "formidable saison". Tout un symbole pour lui qui a rappelé qu’il s’agissait de la première grande réception à l’Hôtel de ville depuis l’incendie et les grands travaux de rénovation qui s’en sont suivi, retardé par la pandémie de Covid-19. "Si ce jour n’a pas la saveur que l’on espérait, la plus grande de vos victoire, c’est d’avoir porté le territoire que vous avez rendu fier", a tenu à faire savoir l’édile aux joueurs rochelais.

Entouré du capitaine, Romain Sazy, et du président du Stade Rochelais, Vincent Merling, le maire de La Rochelle a pris la parole pour saluer une "saison de rêve". Il a procédé ensuite à la remise de la médaille de la ville de La Rochelle à toute l'équipe.
Entouré du capitaine, Romain Sazy, et du président du Stade Rochelais, Vincent Merling, le maire de La Rochelle a pris la parole pour saluer une "saison de rêve". Il a procédé ensuite à la remise de la médaille de la ville de La Rochelle à toute l'équipe. © Romain Bizeul - France Télévisions

La médaille de la ville de La Rochelle a ensuite été décernée à chaque joueur, membres du staff et de la direction du Stade Rochelais. En plein milieu de la cérémonie, un élément insolite est venu interrompre la remise des médailles. De jeunes mariés étaient venus se dire "oui" à l’Hôtel de ville au même moment. Ces derniers ont traversé l’assistance à travers une haie d’honneur naturelle sous les clameurs de l’assistance, joueurs et membres de l’équipe municipale. Une scène semblable à celle qu'ont connu les joueurs à l'entrée comme à la sortie de l’Hôtel de ville, attendus par leurs fans reconnaissants. Même dans la défaite, joueurs comme supporteurs jaune et noir ont conscience d’avoir vécu une saison qui marquera l’histoire du club. Quoi qu’il en soit, c’est toute une ville qui communie avec le Stade Rochelais.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade rochelais rugby sport top 14