• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Naufrage du Grande America : le démazoutage des oiseaux, un processus complexe qui ne s'improvise pas

ARCHIVES : un Fou de Bassan gît, le 21 janvier 2003 sur une plage de la commune de Montalivet en Gironde après qu'une nappe de fioul, issue du naufrage du pétrolier Prestige, a touché la côte. / © MICHEL GANGNE / AFP
ARCHIVES : un Fou de Bassan gît, le 21 janvier 2003 sur une plage de la commune de Montalivet en Gironde après qu'une nappe de fioul, issue du naufrage du pétrolier Prestige, a touché la côte. / © MICHEL GANGNE / AFP

"D'expérience, on sait que les oiseaux mazoutés arrivent avant les boulettes" expliquait récemment le président de la LPO Allain Bougrain Dubourg, invité de France 3 Poitou-Charentes. À Audenge, en Gironde, le centre LPO se prépare à prendre en charge l'avifaune prise au piège du pétrole. 

Par Alice Robinet

Depuis le naufrage de l'America Grande au large de La Rochelle, suivi de la découverte de nappes de fioul au large, la LPO a placé tout son réseau en pré-alerte pour prendre en charge les éventuels oiseaux mazoutés le plus rapidement possible. 
 

Pas besoin de volontaires supplémentaires 

C'est le cas au centre d'Audenge en Gironde, où les salariés sont aussi submergés d'appels et mails de volontaire souhaitant aider aux opérations de sauvetage.

"Depuis ces trois derniers jours, on doit atteindre la cinquantaine d'appels, et plus de 300 mails de volontariat", énumère Amélie Chaigneau, coordinatrice du centre de soin. 

Mais l'association indique n'avoir pas besoin d'aide supplémentaire, et surtout, n'avoir pas le temps de former correctement ces personnes au sauvetage des oiseaux. 

"En temps de crise, nous avons très peu de temps à allouer à la formation de bénévoles. Nous avons assez de travail comme ça avec la quantité d'oiseaux qui peuvent arriver, dans des états de détresse très avancés, pour en plus de ça, prendre le temps de former des personnes qui pourront nous aider " explique Mathieu Mendès, soigneur animalier. 
  

Démazouter un oiseau, une opération minutieuse et technique 

 
Car pour démazouter un oiseau marin, il faut suivre tout un protocole précis, et l'opération ne s'improvise pas. 

 "On va devoir les paner avec de l'argile et de la paraffine, pour essayer d'enlever l'excédent de mazout incorporé dans le plumage" détaille Mathieu Mendès. 

"Ensuite, une fois qu'on les aura stabilisés, et que nous aurons enlevé la majeure partie du mazout, on les lavera, sur une table de lavage.  C'est un processus assez complexe et très protocolaire"
, poursuit-il. 
 
Naufrage du Grande America : la LPO d'Aquitaine en alerte pour la prise en charge d'oiseaux mazoutés
Intervenants : Mathieu Mendès, soigneur animalier LPO Aquitaine, Amélie Chaigneau, coordinatrice centre de soin LPO Aquitaine Equipe : GALAND Elise, GARDET Thierry et BERGE Corinne

  
Que faire si vous trouvez un oiseau mazouté sur le littoral ? 

En revanche, si vous voulez aider à la prise en charge rapide de la faune marine engluée dans le fioul, voici les conseils rappelés par la LPO. 

Si l'oiseau est vivant, voici la marche à suivre : 
 
  • Ne le touchez pas sans gants, les produits qui le recouvre peuvent être toxiques voire cancérigènes. Protégez-vous les voies respiratoires.
  • Approchez-le côté mer pour ne pas le repousser à l'eau et l'attraper le plus doucement possible.
  • Utilisez une couverture, une veste, un tissu afin d'immobiliser l'animal sans risque en veillant à maintenir les ailes collées au corps et à couvrir la tête (pour ne pas effrayer l’oiseau).
  • Lors de la manipulation, tenez l'oiseau écarté de votre visage et faites attention au bec,
  • En attendant son transport, placez l'oiseau à l'abri dans un carton percé de trous et garni de papier et maintenez-le au chaud et au calme. Il ne faut en aucun cas lui donner à boire ou à manger, ni tenter de le laver vous-même.
Attention : Le transport des espèces protégées est réglementé et les particuliers qui veulent acheminer un (ou des) oiseau(x) vers un Centre de sauvegarde doivent obligatoirement :
  • Prévenir le centre de sauvegarde de leur arrivée, en précisant le nombre d'oiseaux, et les espèces transportées (si possible),
  • Effectuer le transport dans les plus brefs délais et par l'itinéraire le plus direct.
 La liste des centre de soins du littoral est à consulter dans le post facebook ci-dessous, ou sur cette page internet. 
 

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus