• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les pommes de terre de l'île de Ré sont plus tardives que d'habitude

1800 tonnes sont vendues chaque année par la coopérative de l'île de Ré / © Marc Millet, francetv
1800 tonnes sont vendues chaque année par la coopérative de l'île de Ré / © Marc Millet, francetv

La récolte des pommes de terre de l'île de Ré a démarré. Plus tardive et moins abondante que les années précédentes, cette pomme de terre primeur a souffert des conditions climatiques.

Par Valérie Prétot

Le ramassage des pommes de terre vient de démarrer sur l'île de Ré. Cette année, la récolte a trois semaines de retard en raison d'une météo maussade.

Ce mardi matin, les producteurs étaient dans les champs car il faut éviter la chaleur qui altère la blancheur du tubercule. 
Les pommes de terre sont conditionnées à la coopérative du Bois Plage.

Sur l'île de Ré, ils sont 18 producteurs à produire les 1800 tonnes de pommes de terre estampillées de l'appellation d'origine contrôlée (AOC).
Depuis l'an 2000, la pomme de terre de l'île de Ré bénéficie également d'une appellation d'origine protégée (AOP) dans le cadre européen.
L'île de Ré s'est spécialisée dans la primeur mais cette année, la récolte est moins abondante que d'habitude, le prix au kilos varient de 4 à 8 euros le kilos. 

Reportage Eric Vallet, Marc Millet et D. Vador

Intervenants : Julien Dorin, producteur de pommes de terre; Christophe Barthère, directeur coopérative Unire.
Les pommes de terre de l'île de Ré sont plus tardives que d'habitude







Sur le même sujet

le Préfet des Pyrénées-Atlantriques, Gilbert Payet

Les + Lus