Un prof de La Rochelle interpelle Jean-Michel Blanquer : “on est en train de dégoûter les élèves de faire des maths”

Trop de notions à enseigner et pas assez de temps avec les élèves, c'est en substance le message de Nicolas Herla à Jean-Michel Blanquer. / © Capture écran youtube
Trop de notions à enseigner et pas assez de temps avec les élèves, c'est en substance le message de Nicolas Herla à Jean-Michel Blanquer. / © Capture écran youtube

Dans une vidéo, Nicolas Herla, professeur de mathématiques à La Rochelle et youtubeur, pointe les failles de la réforme du baccalauréat et interpelle le ministre de l'Éducation nationale sur les difficultés de sa mise en œuvre auprès des élèves. 

Par EG

Ce n'est pas le contenu que je critique. Le programme est très cohérent. Rien à dire. C'est le fait d'avoir un seul choix en maths à la fin de la seconde, et le volume horaire pour traiter ce programme qui sont critiquable. 
- Nicolas Herla, professeur de mathématiques


Nicolas Herla est enseignant en mathématiques à La Rochelle et youtubeur et c'est au ministre de l'Éducation nationale qu'il s'adresse directement dans une vidéo. Publiée le 2 février dernier, elle a déjà été vue près de 100.000 fois.
Lettre ouverte de Nicolas Herla à Jean-Michel Blanquer
Il y dénonce les difficultés de mise en application de la réforme du baccalauréat dans la matière qu'il enseigne, notamment pour les classes de première qui choisissent la spécialité math.

Trigonométrie, suites, probabilités conditionnelles... Il estime qu'il y a trop de notions à voir et pas assez de temps pour les expliquer en classe ;  la réforme est selon lui une équation impossible à résoudre.

Ça fait un an qu'on expérimente (...)  votre réforme et on voit nos élèves souffrir. Ça ne marche pas. Ça ne peut pas marcher. 
- Nicolas Herla


Cet agrégé de mathématiques exhorte donc le ministre à revoir sa copie et il propose une solution alternative car assure-t-il "on est en train de dégoûter nos élèves de faire des maths."

Il en appelle également à Cédric Villani, député, mathématicien et auteur d'un rapport, et il lui demande son avis. 

Est ce que vous pensez M. Villani qu'il est possible d'enseigner toutes ces notions en 4 heures ? 
-Nicolas Herla 

À ce jour, la lettre ouverte de Nicolas Herla est restée sans réponse. 

Voyez le reportage de Valérie Prétot, Joel Bouchon et Martine Sitaud 
Un prof de La Rochelle interpelle Jean-Michel Blanquer
reportage V. Prétot, J. Bouchon et M. Sitaud

Sur le même sujet

Les + Lus