"Rochefort et la déportation", une exposition à voir jusqu'à fin mars

La ville de Rochefort propose jusqu'à fin mars une exposition sur la déportation des juifs et résistants. Les archives de la ville invitent les Rochefortais à se souvenir et à témoigner.
© FTV
A l'heure ou l'Europe commémore les 75 ans de la libération du camp d'Auschwitz, la ville de Rochefort a organisé une exposition intitulée Rochefort et la déportation.
Y'a-t-il eu beaucoup de juifs et de résistants rochefortais déportés ? Sont-ils revenus des camps ? Autant de questions auxquelles a tenté de répondre le service des Archives municipales.
Pour le Rochefortais Gérard Gibeau, c'est une manière de ne pas oublier. Une rue de la ville, porte d'ailleurs, le nom de sa famille juive, dont plusieurs membres sont morts dans un camp de concentration.
© FTV

Sur toutes ces personnes que vous pouvez voir, ont été déportées en 1944, les parents et ces trois enfants. C'est très bien de montrer qu'à Rochefort, il y a eu une implication d'un certain nombre de familles qui ont souffert, qui ont été meurtries, qui finalement ne se sont jamais remises,
-Gérard Gibeau, notaire à Rochefort.

© FTV

Nous avions quelques éléments sur des résistants à Rochefort mais très peu sur les familles juives. Nous connaissions quelques noms mais nous savions qu'il y avaient d'autres familles, d'autres personnes pour lesquelles nous n'avions aucun renseignements, 
-Nathalie Dubois, responsable des archives municipales.


La ville fait appel à la mémoire des Rochefortais, à leur souvenirs et à leurs propres archives pour compléter cette exposition.
Cet appel intéresse la présidente de l'association départementale pour la mémoire de la déportation.

Je suis née pendant la guerre. A la fin de la guerre, j'ai été élevée par mes grand parents qui avaient une fille qui était morte en déportation et un gendre qui est rentré de déportation,
-Danièle Pinon, présidente Association des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

Selon les estimations des archives, 29 Rochefortais juifs ont été déportés et sont morts dans les camps. Cette liste est probablement imcomplète. 

"Rochefort et la déportation" au Palais des Congrès jusqu'à fin mars.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire culture