• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La Rochelle : un “déjeuner dans le noir” pour sensibiliser au handicap

Pour ce déjeuner organisé à l'Auberge de Jeunesse de La Rochelle, les convives étaient munis de lunettes ou de masques. / © France 3
Pour ce déjeuner organisé à l'Auberge de Jeunesse de La Rochelle, les convives étaient munis de lunettes ou de masques. / © France 3

Un déjeuner " à l'aveugle" était organisé à l'Auberge de Jeunesse de La Rochelle dans le cadre de la semaine emploi et handicap. Les convives ont mangé avec des lunettes ou des masques pour mieux se rendre compte des difficultés rencontrées par les non-voyants ou les mal-voyants.

Par Christine Hinckel

Certains convives portaient des lunettes simulant des maladies réduisant le champ de vision comme par exemple la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge), d'autres avaient les yeux recouverts d'un masque occultant pour les plonger dans le noir. À chaque table, une personne non-voyante conseillait les invités car il est extrêmement difficile de se représenter à la fois les couverts et la nourriture et d'y parvenir en étant privé de la vue.

Cette simulation grandeur nature visait avant tout à sensibiliser les acteurs du monde du travail au handicap. Car en France, le taux de chômage des personnes en situation de handicap reste élevé, autour de 20%.

Des responsables des associations d'aide au handicap étaient présentes pour expliquer comment mieux prendre en charge et mieux intégrer ces salariés.
"Il est possible pour l'employeur d'aménager son poste et il est important de travailler sur la relation avec les collègues car la personne qui perd la vue se trouve aussi parfois déstabilisée dans ses relations avec les collègues" explique Jean-Pierre Collin , le vice-Président de l'association Valentin Haüy en Charente-Maritime.

Le reportage d'Eric Vallet, Marc Millet et Sandy Renault :
La Rochelle : un déjeuner dans le noir pour la semaine du handicap
Reportage d'Eric Vallet, Marc Millet et Sandy Renault Intervenants : Cédric Thévenon, Non-voyant, Françoise Ménès, Directrice maison du handicap 17, Martine Marty, Responsable Carrefour drive Angoulins, Jean-Pierre Collin , Vice-Président association Valentin Haüy 17 et Bruno Bretel , Directeur Cap Emploi 17

Sur le même sujet

Itinéraire bis en Limousin : La Jonchère-Saint-Maurice

Les + Lus