• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La Rochelle : l'Hermione naviguera sous la bannière de la francophonie

© France 3 Poitou-Charentes - V. Prétot
© France 3 Poitou-Charentes - V. Prétot

L'Hermione quittera le port de la Rochelle ce mercredi 21 février pour un grand voyage en Méditerranée. A son bord, un équipage venu du monde entier, pour valoriser la francophonie, et au-delà de cela des valeurs telles que le vivre-ensemble.

Par Richard Duclos

Pour son deuxième grand voyage, après l’Amérique en 2015, c’est sous la bannière de la Francophonie que l’Hermione va naviguer.

A bord de la frégate, 350 jeunes gabiers, dont une centaine qui ont été mobilisés par l’Organisation internationale de la Francophonie.

Celle-ci, en partenariat avec l’association Hermione-Lafayette, a en effet lancé un appel à candidatures pour recruter de jeunes marins francophones. Un appel qui a rencontré un franc succès.

Nous avons reçu plus de 2 000 candidatures, souligne Son Excellence Michaëlle Jean, secrétaire générale de la Francophonie. Nous avons recruté des gabiers issus de 34 Etats francophones. Ils viennent d’Afrique, des Amériques, d’Europe, de l’Océan Indien…


Interview de Michaëlle Jean, au micro de Florent Loiseau :
Interview de Michaëlle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie


"Un défi immense"

Les profils de ces jeunes recrues sont divers : étudiants en informatique, médecins, ingénieurs, ou encore professeurs. A bord, tous vont mettre la main à la pâte (manœuvre dans la mâture et sur le pont, veille, barre, ronde de sécurité, tâches en cuisine, accueil des visiteurs en journée ou en soirée…), et la tâche s’annonce ardue.

L’Hermione est très difficile à naviguer, c’est un défi immense. Ce qu’ils vont retirer de cette épreuve, parce que c’en est une, c’est que rien ne peut se réussir seul.


Car l’aventure se veut porteuse d’un message humaniste : "Libres Ensemble", c’est le fil rouge de ce nouveau voyage de l’Hermione, "Frégate de la Liberté".

Créer du lien et des échanges, telle sera donc la mission des gabiers, pendant mais aussi après leur voyage : "l’Hermione a déjà formé 500 gabiers et gabières", rappelle Michaëlle Jean. "Ce sont autant d’ambassadeurs de valeurs fondamentales comme la liberté."




Voyez aussi le reportage de Pierre Lahaye et Marc Millet :
L'Hermione : un deuxième voyage sous le signe des échanges et de la francophonie
Avec : Daphné Robichaud, gabière sur l'Hermione ; Yann Cariou, commandant de l'Hermione ; Michaëlle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie. - France 3 Nouvelle-Aquitaine


Pour plus d'informations sur l'Hermione

Une page consacrée à l'Hermione sur notre site internet
Une vidéo 360° pour visiter l'Hermione
Notre chaîne Youtube consacrée à la frégate

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d' Eloïse Morel du Collectif du 8 mars de Poitiers

Les + Lus