Rugby : des Rochelais performants, l'équipe de France battue en Écosse avant le Mondial 2023

Avec quatre Rochelais titulaires, les Bleus ont perdu leur test match amical en Écosse. Réda Wardi et Antoine Hastoy sont eux entrés en cours de rencontre. Deux semaines avant la liste des 33 pour la Coupe du Monde en France, les Maritimes ont été plus ou moins performants.

Les champions d'Europe Rochelais Brice Dulin, capitaine, Yoan Tanga, en numéro 8, Paul Boudehent, en numéro 6 et Pierre Bourgarit en talonneur, ont, comme leurs coéquipiers, réalisé une très bonne première mi-temps (3-21).

À l'arrière, Dulin a joué juste sur le premier acte avec un bon placement, un jeu au pied précis. Son jeu aérien a aussi été impeccable.

Comme tous les joueurs français, les Maritimes ont répondu présent dans l'engagement. Yoan Tanga a brillé par ses placages et au grattage de ballons. Paul Boudehent, malgré un ballon précieux perdu, a été dans l'avancée. Pour sa première sélection, le troisième ligne a été tout en percussion face à de gaillards Écossais.

Pierre Bourgarit a lui assuré ses lancers et comme à son habitude été très actif dans les mauls. Les quatre titulaires, dont trois (Boudehent, Tanga et Dulin) ont joué l'intégralité de la rencontre, ont marqué des points pour la liste des 33 pour la Coupe du Monde.

Une deuxième période très compliquée

Réda Wardi est entré à la 55ᵉ, Antoine Hastoy, cinq minutes plus tard. Les deux Rochelais ont subi alors, comme le XV de France, la remontée des locaux. Privés de ballons en seconde période, malgré l'infériorité numérique Écossaise, les Bleus ont subi l'engagement de leur adversaire.

Trois essais et une pénalité plus tard, la France s'incline 25 à 21 à Édimbourg, au stade Murrayfield. Avec cette deuxième période difficile, Antoine Hastoy et Réda Wardi n'ont pas eu l'occasion de briller. Le capitaine Dulin, Boudehent, Tanga et Bourgarit ont eux pris la marée écossaise, sans pouvoir réussir d'exploit défensif ayant permis d'éviter la défaite. 

Le premier des quatre tests matchs de l'équipe de France avant la Coupe du Monde a permis en tout cas au sélectionneur d'observer les jeunes, tel Paul Boudehent ou encore le bordelais Bielle-Biarrey et le Palois Gailleton. 

Il reste deux rencontres amicales, avant la liste définitive des joueurs sélectionnés pour le Mondial dans l'Hexagone. Rendez-vous samedi prochain à Saint-Etienne contre l'Écosse puis le 19 août contre les Fidji à Nantes. L'occasion de voir évoluer à nouveau les Rochelais sur le pré, avant, croisons les doigts, d'en voir le plus possible à la Coupe du Monde.