Rugby. Les Rochelais, vainqueurs à Toulon, remontent à la 2eme place de Top 14

Des Maritimes conquérants l'ont emporté 11 à 29 sur le pelouse de Mayol lors de la 16e journée de Top 14, mettant fin à une série de 21 matches sans défaite des Toulonnais. 

Thomas Lavault, auteur d'un essai lors du match Toulon-La Rochelle ce samedi 13 février 2021.
Thomas Lavault, auteur d'un essai lors du match Toulon-La Rochelle ce samedi 13 février 2021. © Nicolas Tucat / AFP

Après vingt-et-un matches sans défaite dans son antre de Mayol, Toulon s'est incliné face à une équipe de La Rochelle conquérante (11-29), ce samedi 13 février lors de la 16e journée de Top 14.

Grâce aux essais de Raymond Rhule et Samuel Lagrange, les Maritimes reviennent à la deuxième place du championnat, alors que Toulon reste sixième, sous la menace de Lyon et du Stade Français.

Samedi soir, la Rochelle n'était pas venu sur la Rade pour s'amuser. Dans une première période âpre, où chaque contact a laissé des traces,
les Jaune et Noir ont campé dans le camp varois. Surtout, les Toulonnais ont été incapables de sortir de leur moitié de terrain faute de véritable ouvreur sur la pelouse. Sans Carbonel et Serin en équipe de France, Belleau blessé et Paia'aua suspendu, le manager général Patrice Collazo a été contraint de bricoler.

Des Toulonnais plombés

En effet, si le Néo-Zélandais Isaia Toeava portait le numéro 10, c'est bien son compatriote Ma'a Nonu qui a occupé le poste d'ouvreur sur les phases offensives et Masivesi Dakuwaqa sur les phases défensives. Trop brouillon, Nonu n'est pas parvenu à organiser le jeu varois et son jeu au pied trop court a laissé le RCT sous pression dans sa moitié de terrain. Toute la rencontre, le manque d'ouvreur de métier a plombé le jeu Rouge et Noir. Grâce à une grosse activité défensive, ils ont tout de même limité la casse à la pause en n'étant mené que de trois points.

Mais après la mi-temps, La Rochelle a confirmé sa domination. Grâce à un magnifique jeu au pied de West, l'ailier sud-africain Raymond Rhule a inscrit le premier essai du match permettant aux siens de prendre le large. Malgré deux touches non trouvées sur pénalité par Anthony Meric et Toeava, les débats se sont rééquilibrés. Dans un temps fort, le RCT a été récompensé grâce à un essai en bout de ligne du trois-quart centre Théo Dachary.

Mais les hommes de Patrice Collazo sont retombés dans leurs travers. Incapables de signer une sortie de camp propre, ils ont concédé de nouvelles pénalités et même un essai du talonneur Samuel Lagrange en fin de match. Toulon devra vite réagir à Pau la semaine prochaine pour tenter de recoller au wagon de tête alors que La Rochelle recevra le Stade Français.

 

 

"Une récompense pour le groupe" se félicite Jono Gibbes, le directeur sportif de La Rochelle

"Gagner à l'extérieur contre un top 6, c'est bien pour le groupe. C'était un match particulier pour le groupe avec la 200e de Kévin Gourdon. C'est
une récompense pour le groupe ce soir, pour sa générosité. On avait fait des erreurs bêtes contre le Racing et ce soir on a réussi à gommer ces erreurs. Ici, si tu leur donnes le ballon tu subis le jeu parce qu'ils ont des joueurs d'impact. Donc on a décidé de garder le ballon et d'essayer de faire bouger le rideau. On a marqué deux essais et on aurait pu marquer plus".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade rochelais rugby sport top 14