La SNSM a besoin de dons, plus que jamais

Créée sous la forme d’une association loi 1901, la SNSM, dont la vocation première est de secourir bénévolement et gratuitement les vies humaines en danger en mer et sur les côtes, fête cette année ses 50 ans.

© Maxppp
L’action des Sauveteurs en Mer repose sur 7 000 bénévoles opérationnels et volontaires répartis dans 218 stations de sauvetage en France métropolitaine et outre-mer, 256 postes de secours sur les plages et 32 Centres de Formation.

En 2016, 8 000 personnes ont été secourues. La SNSM a effectué 5 519 interventions de sauvetage.

Pour moi, la SNSM c'est la vie... l'homme n'est pas un poisson. En mer, quand on barbote, on barbote pas longtemps.

Isabelle Autissier, navigatrice

La semaine dernière, l'association tenait un colloque pour rappeler son rôle essentiel et lancer un appel aux dons. Les sauveteurs de la SNSM sont tous bénévoles. Les sorties et les interventions ont pourtant un coût, plus de 60.000 euros par saison rien que pour l'unité de La Rochelle.


Parfois, on se retrouve en difficulté, par bêtise, par manque de formation ou par accident. Ce sont ces bénévoles là qui vont prendre des risques pour venir nous soutenir.

Michel Desjoyeaux, navigateur et Ambassadeur SNSM

L'association SNSM est financée à 80% par les dons et aujourd'hui elle manque d'argent. 

On a une flotte de 450 bateaux et on a 40 bateaux hauturiers à renouveler dans les 10 ans. Ce sont des dépenses très importantes

Marc Savagnac, Directeur Général SNSM

Les bénévoles sont présents dans 6 stations balnéaires de Charente-Maritime. Elle a besoin de dons pour continuer à exister.

Le récit de Patricia Périn

Colloque de la SNSM

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sauvetage solidarité société voile