Pour son deuxième match de Top 14 de la saison, le Stade Rochelais devait se rassurer après sa défaite de la semaine passée. C'est désormais chose faite. Les Maritimes l'ont emporté 35 à 14 face au LOU, dans un match un petit peu particulier puisqu'il se jouait à Angers en raison de travaux au Stade Marcel Deflandre.

C'est un match "à domicile" pas comme les autres. Du fait des travaux au Stade Marcel Deflandre, la première réception de la saison de Top 14 des Rochelais s'effectuait à Angers, sur la pelouse du Stade Raymond Kopa. Et comme si cela ne suffisait pas, les Jaunes et Noirs étaient, cette fois, vêtus de bleu, en soutien à l'équipe de France qui entame sa coupe du monde le 8 septembre prochain.

Il en fallait toutefois plus pour déstabiliser le Stade Rochelais, large vainqueur du Lyon Olympique Universitaire (LOU), 35 à 14. De quoi lancer pleinement la saison de Top 14 pour les Maritimes.

En terrain conquis

À Angers, ce samedi 26 août 2023, ils sont nombreux à avoir fait le déplacement. Le maire de La Rochelle, Jean-François Fountaine a même rapatrié les panneaux municipaux afin de les accrocher à l'entrée de la ville angevine. Le message est clair : "Ici, c'est La Rochelle !" L'édile précise tout de même qu'ils seront enlevés dès la fin du match.

Aux abords du Stade Raymond Kopa, antre du SCO d'Angers, l'équipe de football, les habituels maillots blancs et noirs sont jaunes et noirs. Avant la rencontre, certains craignaient que les joueurs soient déstabilisés par cette délocalisation. D'autres étaient plus optimistes : "On [les supporters] est là, alors tout va bien !" Certains Angevins étaient également présents, curieux de voir le Top 14 pour la première fois dans leur ville.

Une première victoire pleine de maîtrise

Malgré ce contexte inhabituel, les joueurs Rochelais trouvent directement leurs marques, avec un stade acquis à leur cause. Hugo Reus ouvre la marque dès la 6ᵉ minute (3-0). Les Maritimes se font toutefois surprendre quelques minutes plus tard avec un essai lyonnais (3-7).

Ce retard ne va pas durer. À peine cinq minutes plus tard, La Rochelle marque un essai à son tour avec Brice Dulin, et enfonce le clou avec un deuxième ballon aplati derrière la ligne par Billy Pollard. À la mi-temps, les joueurs de Ronan O'Gara mènent 18 à 7 et maîtrisent le match.

En seconde période, les Maritimes repartent sur un très bon rythme. Hugo Reus inscrit une nouvelle pénalité dès l'entame et cinq minutes plus tard, Oscar Jegou marque, à son tour, un essai qui sera transformé. Les Jaunes et Noirs comptent près de vingt points d'avance (26-7). 

Dans un temps fort, le LOU marque un nouvel essai et revient à 26-14. Mais le Stade Rochelais ne tremble pas et démontre sa supériorité. À tel point que le Lyonnais Joel Kpoku est obligé de faire une faute flagrante pour stopper l'avancée des Maritimes. L'arbitre accorde un essai de pénalité accentuant l'avance rochelaise, 35 à 14. Les Jaunes et Noirs terminent le match sereinement et s'assurent leur premier succès de la saison. Loin de leur base, mais comme à la maison !

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité