Cet article date de plus de 5 ans

Top 14 - La Rochelle prend sa revanche face à Bordeaux

La Rochelle a pris une éclatante revanche sur le terrain de Bordeaux-Bègles en s'imposant in extremis (22-21), ce samedi après-midi à l'occasion de la 21e journée. L’équipe renforce ainsi ses chances de maintien en Top 14.
Le joueur bordelais Sofiane Guitoune opposé au rugbymen rochelais Sireli Bobo.
Le joueur bordelais Sofiane Guitoune opposé au rugbymen rochelais Sireli Bobo. © NICOLAS TUCAT / AFP
Passés tout près du succès à Toulouse et à Montpellier, les Rochelais, qui avaient finalement mis sur leur banc les internationaux Atonio et Goujon, ont mis les ingrédients nécessaires pour conserver leur avance acquis au terme d'un premier acte quasi parfait (16-3).

Combiné aux défaites de Lyon, Brive et Bayonne, ce succès devrait s'avérer déterminant en bas de classement à cinq journées du terme.

Pour l'UBB, c'est un camouflet de plus dans sa quête de barrages européens. Dans un jour sans - trois blessés après 33 minutes - son baroud d'honneur après la pause lui a permis de revenir à un point mais pas d'inverser la tendance.

Défense impénétrable


Placés initialement face au vent, les hommes d'Ibanez ont tenté mais le réalisme rochelais leur a répondu, avec une défense rugueuse et imperméable, et une conquête qui a permis aux Maritimes de récupérer trois pénalités réussies par Fortassin (0-9, 30).

Le promu, sur un nuage sur le terrain qui lui avait souri en finale d'accession de Pro D2 il y a dix mois, et porté par 6000 supporteurs, plombait davantage encore les locaux, suite à une touche, poursuivie par deux passes au pied de Fortassin et Barraque et Forbes s'en allait en coin crucifier ses anciennes couleurs (0-16, 33).

L'UBB se réveillait avant la pause, vendangeant quand même trois occasions d'essais, mais ce regain était récompensé tout de même par une pénalité de Bernard (38).

Passé tout près de la correctionnelle sur une percée de Bobo repris in extremis par Guitoune (48), les Bordelais refaisaient un peu de leur retard grâce à leur mêlée (9-16, 57) puis un essai de Guitoune après un gros-temps fort (65).

Perturbés par quelques décisions arbitrales (14-22, 69) freinant leurs ardeurs, les Bordelais finissaient en trombe avec un essai de Talebula pour arracher au moins le bonus défensif  (80).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rugby top 14