Top 14. Le Stade Rochelais s’impose face à Glasgow et finit troisième de sa poule

Publié le Mis à jour le
Écrit par Barbara Gabel avec AFP

Ils voulaient démontrer leur niveau en Écosse, au Scotstoun Stadium. Mission réussie : les Rochelais ont signé un succès très convaincant (38-30) à Glasgow ce samedi 22 janvier 2022. Le club termine à la troisième place de sa poule et décroche l'avantage du terrain en huitièmes de finale.

Les Maritimes avaient un but : prouver leur valeur à Glasgow. C’est chose faite. En s’imposant 38 à 30 ce samedi 22 janvier, le Stade Rochelais a réalisé son match le plus abouti de la saison à l’extérieur. Une victoire bonifiée qui permet aux Jaune et Noir de retrouver la troisième place du groupe A.

Une rencontre maîtrisée

Les joueurs de Ronan O'Gara ont su se montrer persévérants. Ils signent un premier acte maladroit, même si un essai dans les arrêts de jeu de la première période du troisième ligne Paul Boudehent leur permet de virer en tête (15-9) à la pause.

Petite frayeur pour les Jaune et Noir au retour des vestiaires, au moment où Josh McKay s’évade dans la défense sur une magnifique prise d’intervalle de l’arrière écossais Ross Thompson. Un essai transformé qui a permis aux locaux de prendre l’avantage (16-15) pour la deuxième fois de la rencontre, après avoir mené quelques secondes 3-0 au début du match. 

Piqués au vif, les Rochelais parviennent à marquer à deux reprises, avec un Pierre Bourgarit qui arrive à échapper aux bras de quatre adversaires pour aller remettre son club dans le droit chemin à la 46e minute (22-16).

Bonus offensif 

Après une pénalité de Pierre Popelin, qui les avait mis hors de portée (25-15,49e), les Ecossais ont cafouillé un ballon d'attaque sur les 22 mètres rochelais qui a permis à un Brice Dulin en grande forme de traverser le terrain en deux coups de pied. Un rebond favorable a permis à Pierre Boudehent de se saisir du ballon à huit mètres de la ligne et d'aller offrir le bonus offensif essentiel à son équipe (32-16, 50e). 

Après une heure de jeu, les Rochelais s’imposent largement face à des Écossais à la traîne (16-35).

Dans le dernier quart d’heure, les hommes de Danny Wilson sont animés par l’énergie du désespoir. Ils jouent plusieurs minutes à quinze contre treize après des cartons jaunes de Grégory Alldritt (68e) et Dillyn Leyds (74e). Les Jaunes et Noir encaissent deux essais d'Ollie Smith.

Malgré un rapproché final de Glasgow, les Rochelais s’imposent à huit points (38-30), signant leur match le plus abouti de la saison à l’extérieur.

Début avril, les Maritimes retrouveront en huitième de finale de Coupe d'Europe l'Union Bordeaux-Bègles (UBB), sixième de la poule B. Le match aller se jouera à Bordeaux, le match retour à La Rochelle.