Top 14 : un deuxième choc au sommet pour le Stade Rochelais

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yann Salaün
"Ils vont être revanchards, c'est sûr", confirme Grégory Alldritt avant cette deuxième journée de championnat.
"Ils vont être revanchards, c'est sûr", confirme Grégory Alldritt avant cette deuxième journée de championnat. © XAVIER LEOTY / AFP

Après une amère défaite contre Toulouse en ouverture du championnat, Grégory Alldritt et ses coéquipiers affrontent le Racing 92. Le troisième ligne et son entraîneur Ronan O'Gara s'attendent à un "gros combat".

Bien sûr il y a eu ce carton rouge, bien sûr il y a eu toutes ces pénalités manquées et toutes ces fautes facilement évitables, mais, avant de se déplacer sur la pelouse synthétique de l'U Arena, les Maritimes ne se cherchent pas d'excuses. Perdre six fois d'affilée contre l'ogre Toulousain, "ça fait mal à la tête et ce n’est pas ce qu’on espérait", concède Grégory Alldritt, mais "ça, c'est le rugby", résume Ronan O'Gara.

"On ne joue pas au badmington".

Les supporters pourront toujours refaire le match et commenter à l'envi l'expulsion de Will Skelton, véritable tournant du match, mais pour le coach irlandais, c'est juste un fait de jeu. "Les avants ont fait un match énorme", explique "ROG", "mais on joue au rugby et c’est limite à chaque fois. Parfois on met trop d’intensité, mais on ne joue pas au badminton ! J’espère que l’on ne va pas avoir de regrets parce que la saison va être longue, mais, pour un premier match, j’ai trouvé que le niveau était très intéressant. On était bien dans beaucoup de domaines mais assez faibles peut-être après le carton rouge. Après l’expulsion de Will, notre énergie a diminué".

"C'est très coriace"

Surtout, ce marathon qu'est le Top 14 ne laisse guère de loisirs à ressasser les mauvaises passes et les décisions arbitrales. Après le remake de la finale du championnat, c'est donc, pour les observateurs, des retrouvailles entre demi-finalistes qui s'annonce samedi soir. "Peut-être qu’ils vont cibler ce match, mais nous on regarde devant", répond l'entraîneur rochelais, "le week-end dernier, ce n’était pas non plus une répétition de la finale, c’était juste une journée dans ce nouveau championnat. On est dans un nouveau cycle".

"Ils vont être revanchards, c’est sûr", pense Alldritt, "mais, nous, l’intensité, c’est les trois quarts de notre plan de jeu donc si on se loupe là-dessus, ça peut faire des grosses défaites. On connait les qualités du Racing, ils ont énormément de talents derrière et surtout devant, ils ont des mecs assez durs qui aiment travailler fort. Je pense à des mecs comme Bernard Leroux ou Venceslas Lauret, c’est très coriace".

Le Stade Français en a fait les frais le week-end dernier en s'inclinant 21 à 36 contre leurs meilleurs ennemis franciliens. "C’était un super match", déclare le coach maritime, "ils étaient puissants, rapides, intelligents et ils ont gagné le match assez facilement, ce qui est bizarre pour un derby". "De toute façon, il y a très peu voire pas du tout de match facile cette année en Top 14" poursuit le troisième ligne, " personnellement, ce calendrier me va très bien. J’adore les challenges, j’adore les gros matches. Si on fait du rugby, c’est justement pour jouer en prime time que ce soit contre Toulouse à la maison ou le samedi soir à la U Arena, c’est des matches qu’on aime où il va falloir se dépasser, mais c’est justement cette notion qui nous excite".

Après le Racing, le Stade Rochelais se déplacera à Clermont pour un nouveau choc. Mais ça, c'est dans quinze jours, une éternité pour les acteurs du Top 14. A chaque jour suffit sa peine.Le coup d'envoi de ce Racing-La Rochelle, c'est samedi à 21h05. 

 

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.