VIDÉO. À Périgny, une masterclass avec le rappeur Passi

durée de la vidéo : 00h01mn46s
"Qui je suis" : c'est la thématique de la masterclass animée ce vendredi par le rappeur français Passi dans un lycée de Périgny, près de La Rochelle. ©France télévisions

"Qui je suis" : c'est la thématique de la masterclass animée ce vendredi par le rappeur français Passi dans un lycée de Périgny, près de La Rochelle.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

C'était un vendredi peu ordinaire au lycée professionnel Pierre Doriole à Périgny, près de La Rochelle. Un petit groupe d'élèves a participé à une master class en compagnie du rappeur français Passi. Les ateliers ont tourné autour du thème : "Qui je suis".

Dans les couloirs du lycée, l'artiste ne passe pas inaperçu. Certains s'arrêtent pour demander des autographes. D'autres, derrière la vitre de la salle de la masterclass, brandissent leur téléphone portable et font quelques photos.

Le rappeur anime un atelier d’écriture et d’éloquence. 

"Il faut les aider comme on peut, raconte Passi. Si ces journées d'écriture peuvent permettre à ces gamins d'avoir une lumière qui s'allume et leur permettre de devenir auteur : écrire des textes, devenir journaliste. Avoir la force du stylo, de l'écriture, de la création ! C'est ce qu'on essaye de leur donner."

Pas forcément facile pour les élèves de franchir le pas et de s'exprimer. À l'écrit ou à l'oral, comme pour l'atelier d'éloquence.

"Ce sont des élèves qui ne pensent pas forcément avoir des choses intéressantes à dire, explique Mehdi Priat, professeur de Lettres. Ils n'ont pas vraiment d'estime d'eux-mêmes, pour certains, et, la venue d'un artiste comme Passi qui dans ses chansons prône l'estime de soir et la valorisation, qu'on est tous capables d'y arriver quelque soit son milieu, c'est ce qu'on a voulu mettre en place dans cet atelier d'éloquence."

Le fil conducteur de cette journée passée en compagnie du rappeur est de s’accrocher à ses rêves, avant, un jour prochain, de les réaliser.