Documentaire : Wilfrid, animateur de lotos en Charente-Maritime

Publié le Mis à jour le

Wilfrid est fils d'ouvriers. Le dimanche, son père suit les matchs de rugby... surtout les troisièmes mi-temps. Pour se distraire, Wilfrid et sa mère parcourent tous les lotos des quartiers environnants. Wilfrid ou le portrait d'un jeune homme qui refuse la fatalité.

Après avoir enduré pendant des années l’alcoolisme d’un mari brutal, sa mère a finalement divorcé. Financièrement leur situation est compliquée. Seule avec ses deux enfants, elle gère comme elle peut. Mais elle peut compter sur Wilfrid.

Noémie, la cadette, bonne élève, a opté pour un accès rapide au travail. Mais sa paie d’apprentie ne lui permet pas d'accéder à l'autonomie et sa mère subvient à ses besoins.

Wilfrid ou la précarité en héritage

Wilfrid, quant à lui, n’a pas vraiment fait d’études. Quand il quitte l’école, il est dirigé vers une formation professionnelle pour apprendre la comptabilité, puis la restauration et enfin le service en salle.
Rien n’a jamais abouti. 

Durant ces six années passées ensemble et ce tournage au long cours, cette belle aventure filmique aura contribué à ce que Wilfrid et moi nous accomplissions toujours davantage en nos existences respectives - Wilfrid en showman attachant et déterminé, moi comme auteur-réalisateur.

Léo Lagrafeuille, réalisateur

Pour lui, se plier aux propositions « classiques », s’avère plus complexe. Sans profession véritable, il enchaine plusieurs petits travails : décharger, ranger, ramasser, nettoyer, livrer.

Wilfrid se démène pour s’en tirer. Plus déterminé qu’avantagé, peu instruit mais intelligent et doué, son entrain et une nécessité à s’exposer, à se risquer hors des sentiers battus, le distinguent.

Il obtient le titre de commercial en magasin. Ce certificat permet de prétendre à des boulots en grandes surfaces. 
Ce qu’il préfère, plus que la réception de marchandises ou la tenue des réserves, c’est le contact. Wilfrid aime parler, être écouté, échanger avec les clients. Il désire être vu et entendu. Malgré ses conditions précaires, il refuse de se rabaisser. Petit à petit, il se tourne vers un autre univers : l'animation.

Sa détermination : l'animation

Wilfrid invente les conditions de son équilibre et façonne son personnage, pas toujours bien compris par son entourage. Peu enclin à rester sur la touche, il se hisse sur scène. À 19 ans il se déclare auto-entrepreneur. Prestataire de services, depuis maintenant deux ans, il anime des lotos. 
Les meilleures semaines, il en enchaîne deux : l’un samedi soir, l’autre dimanche après-midi. Payé à la prestation, il ne gagne pas assez d'argent et doit chercher des compléments de salaire. Wilfrid jongle entre nécessités matérielles et  aspirations plus essentielles.

Léo et moi sommes de jeunes professionnels de l'audiovisuel. Nous avons su nous faire confiance et travailler ensemble pendant 2 ans avec de nombreux soutiens d'institutions qui ont su, elles aussi, croire en ce beau projet, nous permettant de réussir un film drôle, sensible, social... reflétant les combats professionnels de notre époque pour pouvoir exister.

Camille Monin, productrice

Il vit avec sa famille dans une maison HLM à La Rochelle.

Wildrid conserve un visage un peu poupin. Il arbore souvent des coiffures originales, décolorées ou en partie rasées.

À sa façon, il est coquet et prend soin de lui, du choix d'une tenue pour sa soirée. Toutefois, son physique traduit les blessures d’un environnement hostile. Pour accéder à l’emploi, entre autres, sa morphologie le disqualifie. Il subit l’exclusion. Pas de petite copine, pas beaucoup d’amis de son âge non plus. Mais tout ça ne semble pas le préoccuper, loin de là.

Avant le lancement d'un loto, Wilfrid s’affaire à une préparation minutieuse. À chaque fois, il est attendu. La moindre erreur profiterait à d’autres. Il lui arrive de retrouver ses publicités déchirées au fond d’une poubelle ou, un matin, il découvre son petit utilitaire jaune flanqué du nom de son entreprise WILFRID ANIMATION LOTO, avec les pneus crevés. 

En dépit de façons un peu gauches, d’un langage perfectible, c'est lui qui téléphone aux présidents d’associations, pour essayer de décrocher de nouvelles dates, négocier les locations de salles avec des maires ! Fin négociateur, il accède à des catégories sociales plus élevées que la sienne et s’efforce d’y être considéré.
Son travail paye. Son téléphone sonne sans cesse et les réservations s’enchaînent. Quelles que soient les circonstances, il répond à tous les appels.. 

Wilfrid démontre par sa volonté que même si l'on vient d'un milieu modeste, avec un peu d'acharnement et de ténacité on peut arriver au bout de ses rêves...

 

 WILFRID

Documentaire de 52"
Coproduction : Enfant Sauvage Productions / Day for Night / France télévisions
Producteurs : Camille Monin & Jan Vasak
Réalisateur : Léo Lagrafeuille

Diffusion : Jeudi 20 Janvier 2022 à 23.00
Sur France 3 Nouvelle-Aquitaine

Ce documentaire a été diffusé en avant-première aux Escales de La Rochelle le 12 Novembre 2021 ainsi qu'à la SCAM le 25 Novembre 2021.