• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Meurtre d'Echillais en Charente-Maritime : la peine de 30 ans de réclusion criminelle confirmée pour Jérémy Tiberghien

Raphaël Tiberghien devant les assises de Saintes lors de son premier procès en 2017. / © France 3
Raphaël Tiberghien devant les assises de Saintes lors de son premier procès en 2017. / © France 3

Au terme de trois jours de procès, la cour d'assises de Poitiers a confirmé le verdict de celle de Saintes en 2017. Jérémy Tiberghien âgé de 22 ans, au moment des faits, avait été condamné en 2017, à 30 ans de réclusion criminelle pour le viol et le meurtre de Catherine Gardère en 2014 à Echillais.

Par C.H

L'accusé avait déjà été condamné en première instance à Saintes en 2017 à 30 ans de réclusion criminelle pour le viol et le meurtre en octobre 2014 de Catherine Gardère, une femme de 51 ans qui faisait de la marche nordique le long du canal de la seudre à Échillais près de Rochefort en Charente-Maritime. En décembre 2017, Jérémy Tiberghien avait fait appel de sa condamnation contre l’avis de ses avocats.
Le procès d’assises en appel s’est achevé à Poitiers hier soir après trois jours de débats. Jérémy Tiberghien a été condamné  à 30 ans de prison sans période de sûreté, un suivi sociojudiciaire de six ans et une interdiction de séjour en Charente-Maritime pendant dix ans.  


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation anti Monsanto Bayer

Les + Lus