• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le meurtrier d'Alexia habitait en Vendée

L'entrée du Foyer Lannelongue, à Saint-Trojan-les-Bains, où le corps d'Alexia a été retrouvé / © AFP
L'entrée du Foyer Lannelongue, à Saint-Trojan-les-Bains, où le corps d'Alexia a été retrouvé / © AFP

Pierre, c'est son prénom, dort depuis hier soir dans un établissement pour mineurs dont la localisation reste inconnue. Le jeune homme de 16 ans a donné pendant sa garde à vue des détails sur la scène de crime qui font froid dans le dos. On en sait désormais davantage sur sa personnalité.
 

Par Bernard Dussol

Mis en examen pour meurtre, le mineur de 16 ans a avoué qu'il avait fait des avances à Alexia et que celle-ci les avait refusées alors que les deux adolescents étaient scolarisés dans la même classe de seconde. Il s'en est suivi un déchaînement de violence : des coups au visage, un étranglement et plusieurs coups de couteau portés avec un Opinel que les enquêteurs ont retrouvé au domicile du meurtrier.

Le mineur a également indiqué qu'il avait creusé lui-même un trou avec ses mains avant d'y mettre le corps d'Alexia et de le recouvrir soigneusement de branchages. Il a ensuite récupéré le mobile et les écouteurs de la victime avant de les cacher. Pierre n'habitait pas Oléron. Il résidait à Fontenay-le-Comte en Vendée et passait la semaine en pension au Cepmo (Centre expérimental pédagogique maritime à Oléron) qui vient d'annoncer sur son site que les portes ouvertes du Centre prévues le samedi 30 avril 2016 étaient annulées.

Plusieurs sources de cet établissement confirment que le meurtrier a continué de se comporter normalement pendant les 3 mois de l'enquête, alors même qu'il a été interrogé plusieurs fois par les gendarmes. Avouant une grande addiction au cannabis, il aurait également participé à la marche blanche organisée en souvenir d'Alexia. Mieux : Pierre avait posté sur son compte Facebook l'avis de recherche d'Alexia lancé par la gendarmerie après la disparition de la jeune fille.
Capture d'écran de la page Facebook du meurtrier d'Alexia / © Facebook
Capture d'écran de la page Facebook du meurtrier d'Alexia / © Facebook
L'instruction de cette affaire va être menée sous la direction d'un juge d'instruction du tribunal de La Rochelle. Les rapports des psychologues-experts seront sans doute déterminant pour tenter de comprendre les raisons profondes du geste de cet adolescent qui a brisé les vies de deux familles. Et la sienne.

Reportage d'Olivier Riou, Patrick Mesner et Jennifer Russeil qui ont rencontré l'avocate de la mère d'Alexia.
Les suites de l'affaire Alexia



 

A lire aussi

Sur le même sujet

BIS, le magazine de la curiosité à Agen

Les + Lus