Mort d'un marin-pêcheur tombé à la mer au large de l'île d'Oléron

Un matelot est mort jeudi après être tombé d'un chalutier, à quelque 80 km de l'île d'Oléron et avoir séjourné dans l'eau pendant près d'une heure avant de pouvoir être repêché.

La "Nioulargue" fait partie de la trentaine de petits chalutiers basés au port de la Cotinière, sur l'Île d'Oléron (17).
La "Nioulargue" fait partie de la trentaine de petits chalutiers basés au port de la Cotinière, sur l'Île d'Oléron (17). © Nicolas Abdoul Amherd
Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) d'Etel (Morbihan) avait été alerté jeudi vers 03H45 que deux matelots du navire de pêche la Nioulargue étaient tombés à l'eau, à environ 80 km à l'ouest de l'île d'Oléron (17) alors que les conditions météo sur place étaient difficiles.

Sept autres bateaux avaient rapidement rejoint la zone de recherches, où la mer était agitée, pour tenter de retrouver les marins disparus, tous deux porteurs de leur combinaison à flottabilité intégrée. Vingt-cinq minutes plus tard, un de ces navires de pêche avait pu récupérer à son bord l'un des deux matelots, toujours conscient.

Vers 04H40, un autre chalutier de l'île d'Oléron annonçait aux secours avoir pris à son bord le second matelot, qui avait pour sa part perdu connaissance. Il a rapidement été décidé de l'évacuer par hélicoptère mais à l'arrivée de l'appareil, vers 05H50, l'équipe médicale des urgentistes du Samu de Charente-Maritime n'est pas parvenue à réanimer le marin qui est décédé.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers pêche
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter