• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Naufrage du Grande America : les ostréiculteurs du bassin de Marennes-Oléron anticipent la pollution

© Ftv
© Ftv

Suite au naufrage du Grande America, les ostréiculteurs de Charente-Maritime peuvent continuer leur activité normalement mais certains professionnels du bassin de Marennes-Oléron s'organisent.

Par Valérie Prétot

Alors que deux nappes d’hydrocarbures dérivent vers le littoral Atlantique, les conchyliculteurs tentent d’anticiper les conséquences d’une pollution de la côte.
 
Naufrage du Grande America : une 2e nappe de fioul dérive vers les côtes de Nouvelle-Aquitaine.

Dans le bassin de Marennes-Oléron, les ostréiculteurs s'organisent après le naufrage du Grande America.

Certains professionnels préfèrent retirer les huitres qui sont en mer pour les placer dans les claires.
Pour sauver la marchandise en cas de pollution, certains ont décidé de faire des stocks d'eau salée. Mais la plupart des chefs d'entreprises n'ont pour l'instant, pas pris de précautions particulières.

Au niveau national, les ostréiculteurs ont été invités par le comité national de la conchyliculture (CNC), à prendre des précautions pour limiter la casse que pourrait occasionner la pollution aux hydrocarbures.
 
Regardez ce reportage de Valentine Leboeuf, Laurence Couvrand et Maïlys Gimenez.
Intervenants : Laurent Das Neves, Ouvrier ostreicole; Dominique Favier, Vice-présidente du groupement qualité huîtres Marennes-Oléron; Emmanuelle Papin, Ostréicultrice.
Naufrage du Grande America : les ostréiculteurs du bassin de Marennes-Oléron anticipent la pollution

 

Sur le même sujet

Interview du Pr Henri Joyeux

Les + Lus