Les Républicains : Dominique Bussereau regrette une nouvelle direction “pas assez ouverte” aux proches d'Alain Juppé

Dominique Bussereau a réagi via Twitter à cette réorganisation à la tête des Républicains. / © Guillaume Souvant, AFP
Dominique Bussereau a réagi via Twitter à cette réorganisation à la tête des Républicains. / © Guillaume Souvant, AFP

Le président du conseil départemental de Charente-Maritime s'est ému via son compte Twitter du peu de place accordée aux soutiens du maire de Bordeaux dans la réorganisation de la direction des Républicains. 

Par d'après AFP

C'est via son compte Twitter que Dominique Bussereau, président du conseil départemental de Charente-Maritime et soutien d'Alain Juppé dans la primaire de la droite, a déploré ce mercredi une nouvelle direction des Républicains (LR) "pas assez ouverte" aux proches du maire de Bordeaux.
Vainqueur de la primaire avec près de 67% des voix, François Fillon a fait adopter mardi un nouvel organigramme du parti. Celui-ci ne comprend qu'une seule proche d'Alain Juppé, Virginie Calmels, au sein du Comité politique, outre Jean-François Copé qui a rejoint le maire de Bordeaux entre les deux tours. 

En sont absents, en revanche, les principaux soutiens d'Alain Juppé tels Benoist Apparu, Edouard Philippe ou encore l'ancien Premier ministre et sénateur de la Vienne Jean-Pierre Raffarin, dont Dominique Bussereau est proche.

La nouvelle équipe fait en revanche la part belle aux soutiens de Nicolas Sarkozy, de Christian Jacob à François Baroin en passant par Gérald Darmanin. Président par intérim, Laurent Wauquiez a été maintenu au rôle de vice-président.

Sur le même sujet

Des livreurs de Deliveroo relient Bordeaux à Paris pour dénoncer leurs conditions de travail

Les + Lus