• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Rochefort : et si vous reviviez le drame du radeau de la Méduse ?

"Les Naufragés de la Méduse" de L. Leclerc vendredi, samedi et dimanche au Musée de la Marine de Rochefort / © Yann Salaün, FTV
"Les Naufragés de la Méduse" de L. Leclerc vendredi, samedi et dimanche au Musée de la Marine de Rochefort / © Yann Salaün, FTV

Comment un commandant de la marine royale a t-il pu abandonner 150 hommes sur un radeau de fortune, celui de la Méduse ? Le metteur en scène, Laurent Leclerc, propose une reconstitution théatrale du naufrage du radeau de la Méduse en embarquant une centaine de figurants choisis dans le public.
 

Par Valérie Prétot

Alors que l'on fête cette année le bicentenaire du tableau de Géricault, le Radeau de la Méduse, vous pouvez revivre ce week-end à Rochefort, un épisode tragique de l'histoire de la marine coloniale française : le naufrage de la frégate Méduse.
Le metteur en scène, Laurent Leclerc reconstitue le drame dans la cour du Musée de la Marine, lors de la reprèsentation de ce spectale, intitulé "Les Naufragés de la Méduse", le public est invité sur le radeau aux côtés des acteurs pour vivre cette expérience historique.

Le quotidien des naufragés pendant 12 et 13 nuits

Le spectacle se déroule sous forme d'une trilogie, avec en toile de fond, le questionnement du metteur en scène qui ne s'en tient pas au récit officiel de Saviny et Corréard, deux des 15 rescapés du naufrage. Laurent Leclerc a mené son enquête et imaginer le quotidien de ces naufragés pendant douze jours et treize nuits.

Je suis allé consulter des lettres dans les archives, il y a des personnages qui se sont donnés la mort, d'autres se sont conduits comme des héros, 
-Laurent Leclerc, metteur en scène.

Regardez un extrait de l'une des répétition qui se déroule dans la cour du Musée de la Marine à Rochefort.
Le Naufrage de la Méduse
Le spectacle évoque aussi des naufrages plus contemporains, ceux des migrants en Méditerrannée. cette fiction se déroule pendant 4 h30 sous forme d' embarcation théâtrale.

Les faits historiques

C'était le 2 juillet 1816, la Méduse s'échoue alors qu'est est chargée d'acheminer le matériel administratif, les fonctionnaires et les militaires affectés à ce qui deviendra la colonie du Sénégal. Le naufrage a lieu sur un banc de sable, un obstacle bien connu des navigateurs situé à une soixantaine de kilomètres des côtes de l'actuelle Mauritanie. Au moins 147 personnes se maintiennent à la surface de l'eau sur un radeau de fortune et seuls quinze embarquent le 17 juillet à bord de L’Argus, un bateau venu les secourir. Cinq personnes meurent peu après leur arrivée au Sénégal, après avoir enduré la faim, la déshydratation et l'anthropophagie. L’événement fait scandale il y a  200 ans,  parce que le capitaine est jugé responsable du désastre, en raison de son incompétence.

"Les Naufragés de la Méduse" de L. Leclerc vendredi, samedi et dimanche à 18 h au Musée de la Marine de Rochefort.

Laurent Leclerc, Metteur en scène a décidé de s'emparer de cette histoire pour la réécrire, écoutez son interview.
Laurent Leclerc, metteur en scène

►Regardez le reportage de Yann Salaün, Marc Millet et Maud Coudrin.
Le radeau de la Méduse

 





 

Sur le même sujet

Le radeau de la Méduse

Les + Lus