L'épave de la Tremblade en Charente-Maritime pourrait dater du 18ème siècle

Découverte sur la plage de l'Embellie à la Tremblade, cette épave est étudiée par les archéologues depuis quelques jours, ensuite elle sera détruite.

Découverte à la faveur des grandes marées cette épave est encore un mystère pour les archéologues. De quand date-t-elle ? Et quel genre de bateau était-ce ? Des questions qui devraient trouver leur réponse rapidement. Les archéologues et les spécialistes du partimoine maritime sont à pied d'oeuvre.
 

Un travail d'enquêteur


 Pour déterminer son âge, il faut procéder comme pour une enquête policière. D'abord pour retrouver la mer à cet endroit de la plage, il faut remonter aux années 1750/1760. Ensuite, des vestiges de pipe ont été découverts. Qui dit pipe dit tabac, et il n'est arrivé en Europe qu'après les voyages de Christophe Collomb parti découvrir les Indes donc après 1492.  De plus c'est un bateau très bien construit, cloué et chevillé sur une longueur de 13 mètres il possède une structure originale, pointu des deux côtés. Des éléments qui font dire aux spécialistes que ce navire de transport date sans doute du 18ème siècle

Éric Vallet, Joël Bouchon et Maud Coudrin. Intervenants : -François Patsouris, adjoint au maire -Teteil , ancien marin pêcheur -Thierry Proust, passionné d'archéologie marine -Vincent Lebaron, association AREPMAREF Oléron

Après les études des archéologues, l'épave qui représente un danger pour les usagers de la plage sera détruite.

Reportage d'Éric Vallet, Joël Bouchon et Maud Coudrin.

 

 

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité