À Breuillet en Charente-Maritime, on cherche un médecin, un peu comme partout en France

La petite commune de Breuillet en Charente-Maritime est à la recherche d'un médecin généraliste, mais rien ne se passe. Les 3 000 habitants doivent se débrouiller et aller ailleurs se faire soigner.

La petite commeune de Breuillet en Charente-Maritime dispose depuis 5 ans d'un pôle de santé avec 5 infirmières, un kinésithérapeute et un ostéopathe. mais plus de médecin généraliste. Et rien ne semble indiquer que le problème puisse se régler rapidement. La commune compte pourtant 3 000 habitants, qui doivent se déplacer à Royan ou ailleurs quand ils veulent consulter un médecin.

En France, 44% des généralistes ne prennent plus de nouveaux clients


C'est le constat alarmant qui ressort d'une enquête de l'UFC-Que Choisir. L'association de consommateurs a réalisé cette étude auprès de 2770 médecins généralistes et presque la moitié a affirmé ne plus prendre de nouveaux patients. Parmi ces médecins qui refusent 71% expliquent en avoir déjà trop.
Phénomène intéressant, le refus de prendre de nouveaux patients est plus le fait de médecins installés dans la périphéries des communes moyennes. En effet, dans les zones frappées par la désertification médicales, les médecins semblent plus réticents à refuser :

Tout se passe comme si les médecins présents dans les zones rurales, sachant que les usagers sont privés d'alternative, avaient davantage de réticence à refuser des patients, pour ne pas les laisser démunis.UFC-Que Choisir.

De grosses disparités régionales


Le problème ne touche pas tous les départements de la même façon selon nos confrères de l'UFC-Que-Choisir, le taux de refus s'élève à 20% dans le Bas-Rhin, la Meurthe-et-Moselle et les Pyrénées Atlantiques, mais il monte à 70% dans l'Allier, à 78% en Charente, et 86 % en Seine-et-Marne.

Voyez le reportage à Breuillet de Pascal Foucaud, Martine Sitaud et Roxane Florin.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité