Charente-Maritime. Dégradations dans l'église Saint-Pierre de Montendre

L’église Saint-Pierre de Montendre a été la cible de vandales dans la soirée du lundi 10 août. Les auteurs ont brisé la grande croix centrale et le tabernacle. Une enquête est en cours.

Le christ et la grande croix centrale ont été brisés.
Le christ et la grande croix centrale ont été brisés. © Julien Bergson
Une nouvelle profanation d'église s'est déroulée en Charente-Maritime. Cette-fois-ci, c'est l’église Saint-Pierre de Montendre qui a été la cible des vandales. Aucun vol n’a été constaté, mais selon Mgr Colomb, "il s’agit d’un acte sacrilège" et dénonce un "nouveau coup de lance porté dans le côté du Christ".
 
Dans la soirée du lundi 10 août 2020, l’église Saint-Pierre de Montendre a été profanée. Les casseurs ont forcé la porte latérale par laquelle ils ont pénétré dans l’édifice.
 
La principale cible des auteurs de ces dégradations était le Christ posé sur la croix. Pour preuve, le curé a retrouvé la grande croix centrale brisée en mille morceaux et le tabernacle, arraché puis emporté en dehors de l’église. Le ciboire qu’il contenait et qui conservait les Saintes Espèces a été retrouvé à l’extérieur de l’église, sans les hosties. Le curé de la paroisse a aussitôt porté plainte auprès de la gendarmerie. Une enquête est en cours.
Reste du tabernacle et du ciboire - Eglise Saint-Pierre - Montendre
Reste du tabernacle et du ciboire - Eglise Saint-Pierre - Montendre © Julien Bergson
Mgr Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes condamne avec la plus grande sévérité cet acte de haine pure et dénonce un très grave sacrilège commis contre le Christ et contre son Eglise.
 
Une messe de réparation sera célébrée par Monsieur l’abbé Bernard de Lisle, vicaire épiscopal, le mercredi 19 août à 18 heures en l’église de Montendre.

CARTE. Montendre (Charente-Maritime)

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société faits divers